Avis. COVID-19. Vaccin 4ème dose. Témoignage

Eh oui mon nom de famille est Landru-Petiot, ne riez pas de ma double malédiction.

Il s’agit ici d’un témoignage personnel, dont il faut se garder de tirer des généralités.

A des fins « expérimentales », je me suis précipité sur cette 4ème dose. C’est bien de vouloir donner son corps à la science de son vivant.

La 3ème n’avait pas été brillante, j’étais resté cloué au lit pendant plus de 24 heures. La 4ème fut en tous points identique ! Serais-je vraiment le seul dans ce cas ?

Je sentais bien que la pharmacienne était embarrassée. Le principe de réalité voudrait qu’on dise simplement qu’il s’agisse d’une 4ème dose. Mais un drôle d’emballage nous la vend comme un rappel (de rappel?). Il semble que la sémantique imposée cherche à masquer une sorte de faible protection dans le temps. 4 doses cela pourrait faire peur. Rappel, c’est anodin.

Cela dit, les formes graves du Covid-19 ne sont pas des fantasmes mais de vraies saloperies. De nombreuses personnes sont mortes de cela, et pas dans la sérénité, croyez-moi.

Donc on ne va pas condamner une méthode qui a fait ses preuves dans l’histoire de la médecine pour quelques petits inconvénients.

Voilà, je sors tout doucement de la curieuse apathie qui a suivi la quatrième dose. C’est sans doute comme pour les accouchements, où sur le moment les femmes nous jurent qu’on ne les y reprendra plus… mais elles recommencent. Chez les femmes, ce qui est en jeu c’est le sort de l’humanité. Mais là la quatrième dose c’est pour les vieux !

Exemple donné par Emmanuel Todd : ce qu’on a fait aux jeunes, pendant l’épidémie de Covid, où on les a enfermés pour sauver les vieux. Quoique personnellement satisfait d’avoir été sauvé, je trouve ça incroyable qu’on en soit arrivés à une situation où on propose de vacciner les enfants de 5 à 11 ans alors qu’on n’a pas rendu la vaccination obligatoire pour les plus de cinquante ans. »

« Je trouve ça inimaginable ! Dans d’autres pays, comme l’Italie où cette vaccination est obligatoire, on n’a pas l’impression de vivre, comme en France, dans un régime gérontocratique. Mais peut-être est-ce dû chez nous à la puissance paradoxale de la démocratie du bulletin de vote… »

Avis. COVID-19. Vaccin 4ème dose. Témoignage
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire