Avis. D’après une histoire vraie – Pire Polanski / Seigner ? Résumé (2017) 5.5/10

Une affaire de famille Polanski.

Une fois qu’on a compté le réalisateur et Madame Mme Polanski-Seigner, il y a très peu d’intervenants externes dans ce huis clos. Au total, à part quelques apparitions, on note beaucoup d’Eva Green et un peu de Vincent Perez.

Un polar littéraire qui se mord la queue.

Emmanuelle Seigner interprète une écrivaine en burn-out, plutôt solitaire, en panne d’inspiration et qui aspire au repos.

Eva Green s’insinue dans sa vie comme une sorte de « garde malade », un ange bienveillant qui peut lui assurer la protection qu’elle attend.

Dans un premier temps elle semble une interface efficace vis à vis du milieu professionnel et des fans.

Mais au fur et à mesure elle prend trop de liberté et finit par couper tous les ponts avec les proches de l’auteure.

Emmanuelle au bout du rouleau, consent un peu et se révolte un peu. Mais elle finit par se faire dangereusement enfermer.

Au milieu du scénario, Emmanuelle pense reprendre le dessus, en se figurant que Eva avec son étrange histoire pourrait devenir un bon sujet pour son futur roman « D’après une histoire vraie ».

L’affaire se termine assez mal, avec quelques retournements plus ou moins forcés.

Rien de mieux que les éternels et lassants « ce n’est peut être pas ce qu’on pense en réalité ».

Le but étant de rendre les situations un peu moins prévisibles et anxiogènes. Vague ambiance polar psychologique, pavés mouillés, avec un fil conducteur ramollo.

Emmanuelle Seigner mouille la chemise. Mais plutôt physiquement, en portant de lourdes valises, en se fracturant une patte dans les escaliers, en s’effondrant dans un bas côté. Bon, mais sans plus.

Eva Green a beau rouler les yeux et casser de la marchandise, cela ne va jamais très loin.

Reste quelques plans bien pensés. Mais dans l’ensemble, cela fait plutôt petit film subventionné.

Dommage que Polanski cède à ces petits trucs, somme toute classiques.

On attend le génie, mais au final on a le sentiment de s’être fait berné.

Un film « alimentaire » qui nous laisse sur notre faim ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%27apr%C3%A8s_une_histoire_vraie_(film)

Emmanuelle Seigner
Eva Green
Vincent Perez

Avis. D’après une histoire vraie – Pire Polanski / Seigner ? Résumé (2017) 5.5/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire