Avis. Europa-park. Techno manèges à sensation. Dépliant publicitaire Mack. 7/10

Introduction géographique.

Les habitants de Mulhouse sont à 1 heure de Rust en Allemagne, où est implantée le plus visité parc d’attraction d’Europe, après Disneyland Paris, Europa-Park.

Et donc dès que leurs enfants sont en âge de se cramponner à ce genre de délicieux supplices, ils se sentent obligés de visiter ces lieux mythiques. La pression des gamins et la tentation de chacun est grande. Reste à réunir quelques fonds, qui ne sont pas négligeables, mais en phase avec ce qui se fait généralement.

Les plus humbles sont parfois les plus prompts à faire des sacrifices pour rejoindre ce lieu de pèlerinage ; il veulent aller dans cette Mecque, au moins une fois dans leur vie.

Saison 2022-23 – deux adultes et deux enfants et on arrive déjà à plus de 200 euros. Sans la restauration, le trajet, le parking et sans l’hôtel sur place pour les visiteurs lointains de ce Rust isolé. Et bien sûr, compte tenu des investissements considérables, cela les vaut.

  • Un billet adulte d’un jour à Europa-Park est de 55 euros.
  • Un billet enfant d’un jour à Europa-Park est de 47 euros.

Ces lieux ne peuvent pas décevoir, tant il y a de tentations. Ce qui peut arriver cependant c’est qu’on s’en fatigue et qu’on rêve de break avec un plus de calme. Sont-ce les premiers signes de vieillesse ? Je vous rassure, même les petits ont ce coup de barre, avec ce flot ininterrompu de distractions scintillantes en provenance de cette inépuisable corne d’abondance. Ce qui freine, c’est la lassitude de Pinocchio lorsqu’il parcourt l’Île Enchantée.

La très professionnelle famille Mack a vite compris cela. C’est pourquoi elle a aménagé des « quartiers », des show plus calmes mais toujours très pro, grâce à de nombreux artistes talentueux. Des lieux plus paisibles qui se veulent autant de regards sur le monde.

Le site, ouvert en 1975, compte actuellement plus de 5000 employés. Les investissements sont supposés être de près d’un milliard d’euros au total.

On ne parle pas ici d’une autre antenne autonome Rulantica. Une formation gigantesque spécialisée dans l’amusement aquatique, sous toutes ses formes ou presque.

A croire, que rien de ce qui est sensé amuser ne leur échappera. Pour Rulantica, c’est un peu dommage, car dans ce carrefour Allemagne Bade-Wurtemberg et Suisse du nord et un peu la France du nord-est, il y a une vieille tradition villes d’eau, de bains en eaux chaudes minérales naturelles et établissements sauna + hammam. Des lieux privilégiés et reposants qui méritent le détour et qu’il ne faudrait pas que le rouleau compresseur Mack fasse oublier.

Le documentaire.

Il est clair qu’en une heure, on ne peut pas tout dire.

Les auteurs vont donc se consacrer aux côtés stratégiques et techniques des investissements dans les « roller coasters  ». Les Mack, qui bossent dans la fabrication d’attractions foraines depuis les années 1920, ne les ont pas inventé. Et le reportage n’a pas de fausses pudeurs à dire, qu’ils leur arrivent d’en acheter à la concurrence encore aujourd’hui. Ils ont aussi été visité les parcs américains à un moment, et s’en sont inspirés, pour tenter de les dépasser. L’inverse doit être encore plus vrai aujourd’hui, avec le regard US sur Rust.

Sur ce marché de conception, réalisation, commercialisation, cette branche MACK Rides a une très forte position à l’exportation. Et certaines des 14 créations de type montagnes russes d’Europa-Park leur servent d’exposition permanente. Il y a une course au gigantisme comme à l’époque des dinosaures. Espérons qu’ils ne subissent pas le même sort.

La maintenance est ultra rigoureuse. On voit cela de près et c’est rassurant. Un roller coaster volontairement en bois, leur donne du fil à retordre, mais ils tiennent à cette « danseuse ». On peut voir dans ce choix audacieux d’attraction à l’ancienne, une volonté de retourner aux fondamentaux et d’échapper à la spirale ascendante de l’aride technicité.

Les machines 3D et autres sont très modernes et visiblement efficaces. On ne peut s’empêcher pourtant de voir dans cet exposé, un habile dépliant publicitaire.

La famille Mack ne se contentent pas de faire des paris réussis, qui accroîtront leur fortune. Ses membres sont formés, éduqués et ne se reposent pas sur leurs lauriers. Il faut aller de l’avant. En dignes descendants du capitalisme allemand, ils prônent le pragmatisme avant tout.

Et c’est comme cela, mine de rien, sans faire de vagues, que ces gros malins ont réussi à convaincre notre TGV d’aller jusqu’au minuscule village de Ringsheim à 4 km de Rust.

https://www.replay.fr/europapark-la-techno-des-maneges-a-sensation-5812770

https://www.europapark.de/fr

https://www.europapark.de/fr/rulantica

https://corporate.europapark.com/fr/entreprise/familiemack/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Mack

https://fr.wikipedia.org/wiki/Franz_Mack

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pinocchio_(film,_1940)

https://www.bfmtv.com/strasbourg/le-tgv-va-s-arreter-a-europa-park-le-grand-parc-d-attractions-en-allemagne_AD-202210050631.html

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire