Avis film. Évadé du camp 1. Hardy Krüger. Roy Ward Baker. 7/10

Le piège !

Comment une réalisation britannique de 1957, peut-elle souligner l’héroïsme d’un pilote allemand, totalement inféodé au régime hitlérien et qui n’a de cesse de vouloir détruire la Grande-Bretagne avec ses bombes ?

Bien entendu le film ne sacralise pas les poussées de fièvre nazie de Franz von Werra. Il s’agit juste de montrer l’incroyable détermination de cet officier à vouloir s’enfuir. Ce fut le seul Allemand à échapper des geôles des alliés. Il a même mis au défi ses gardiens, leur disant clairement quel était son but.

Du coup la musique triomphale qui devrait accompagner ce fait exceptionnel, est adoucie par quelques notes sombres. Mais on marche quand même et on est entraîner à saluer le phénomène.

Le récit est très bien mené. A cette époque, on s’efforçait encore d’être crédible et convaincant. Toutes les étapes sont décrites avec minutie et donc on partage les suspenses successifs. Le réalisateur Roy Ward Baker est à la hauteur.

On lui doit l’étonnant Dr Jekyll et Sister Hyde mais aussi trois séries cultes : Le Saint, Chapeau melon et bottes de cuir, Amicalement vôtre. Ce n’est pas un petit poisson !

Les périodes britanniques donnent des tentatives d’évasion astucieuses mais infructueuses. L’enfermement au Canada, donne une ultime chance à Werra. Il saura en profiter grâce à ses calculs et à son endurance. La temporalité de l’engagement américain, fait que l’impétrant compte encore sur la neutralité de cet État en 1940. Fin 1941, avec Pearl Harbor, il aurait été trop tard.

Les divers « interrogatoires » et les parades du prisonnier sont intéressants également.

A part quelques effets carton pâte, c’est du bon cinéma.

Le célèbre acteur Hardy Krüger fait vraiment ce qu’il faut pour qu’on croit à ce personnage hors norme. Son visage nous est connu, car il a fait l’Allemand de service dans plusieurs films français, mais aussi américains.

En tant qu’Aryen on ne peut plus démonstratif, il a tourné jeune dans des films de propagande hitlérienne. Il s’est révolté par la suite, a été condamné à mort par le régime honni et a fui à l’étranger. L’honneur est sauf.

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89vad%C3%A9_du_camp₁

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roy_Ward_Baker

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hardy_Kr%C3%BCger

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire