Avis Goetheanum, Steiner, clinique anthroposophique, pentagramme

Le Goetheanum est un bâtiment très étonnant que l’on peut visiter en Suisse au sud de Bâle. Rudolf Steiner en serait l’architecte.

Mais cet homme est surtout connu comme le fondateur de la société anthroposophique universelle et de l’École Libre de Science de l’Esprit. Des mouvements qualifiés par certains de sectaires.

J’avais entendu parlé de ces anthroposophes en ces termes :

« Une connaissance était en convalescence après un accident dans la « clinique » des anthroposophes il y a quelques années, parce qu’on lui avait conseillé. Elle est restée 2 jours et a compris qu’il lui fallait absolument partir. On lui a demandé d’aller en communauté le matin faire des câlins aux arbres, cette personne a refusé et elle a été très mal vu.

On a cherché à l’attirer vers les thérapies de groupe aussi, où on leur demandait de raconter leurs problèmes, elle a refusé.

Quand elle a dit qu’elle quittait, la médecin et les infirmières semblent avoir voulu l’empêcher ! Elle a dû faire tout un stratagème avec une infirmière qui venait juste d’arriver, pour pouvoir enfin partir et la médecin aurait refusé de signer le papier pour l’assurance, comme quoi elle partait… incroyable ! »

J’ai décidé de me rendre au Goetheanum pour me faire une idée, bien qu’à la base ce genre de groupement ce ne soit pas du tout mon état d’esprit. J’étais animé par la curiosité et le prix du petit déjeuner. Extrêmement abordable pour la Suisse. D’ailleurs, je dois dire que le petit déjeuner était excellent. Si on y va tôt il n’y a personne.

Premières impressions :

– Très étrange j’avoue

– Ce n’est pas du tout mon truc personnellement, mais c’était intéressant d’y être allé une fois.

– Il y a forcément des choses intéressantes aussi. Mais quand tu rentres là dedans et que tu vois les gens, il y a une lourdeur presque insoutenable.

– L’ambiance est assez pesante et les gens sont bizarres. Les gens ont soit un visage soumis, soit un air interrogatif, voir suspicieux. Personne ne paraît libre ici. Rares sont les fois où l’on nous a rétorqué un sourire. C’est une « famille » où l’on est un étranger. Tout le monde se connaît visiblement. L’endroit à l’air rempli de secret. Ils n’ont pas l’air idiot, mais plutôt cultivé quoique soumis

– Les lampes pentagonales, sont dans l’inspiration de leur philosophie sectaire.

– Il y a la volonté, étrange d’ailleurs, de ne pas avoir d’angles droits.

– L’architecture est ce qu’il y a de moins pire je trouve. Clairement, c’est plutôt réussi de ce côté là. Surtout comparé aux églises chrétiennes modernes. C’est même très beau d’après moi.

– La Grosser Saal : Pas de photo possible mais c’est impressionnant, des vitraux, des gradins, un orgue

– J’apprends qu’on peut travailler ici sans forcément devenir membre.

J’y suis retourné et j’ai un peu plus visité, c’est vraiment incroyable. Ils ont une bibliothèque avec un très large choix de livres, mais quand tu y regardes de plus près, tu n’as en fait pas le choix. Tout est orienté dans leurs idées anthroposophiques. Pas un seul livre d’auteur connu, et quand tu vois un nom connu, comme par exemple Simone Weil écrit en gros, il s’agit en fait d’un livre sur Simone Weil par un auteur anthroposophe. Je ne pensais pas voir ça encore au 21ème siècle, je me disais que ça appartenait au siècle dernier ou à certains pays reculés mais non. Vraiment incroyable.

  • Ah j’ai vu un livre sur le gui et le traitement du cancer dans la librairie [ce point très polémique sera développé sur une autre page du site]

Il faut tout de même dire qu’il y a une originalité assumée qui fait du bien, on voit des gens habillés à l’ancienne, avec élégance. Vieillot mais pas moche. Des personnalités qui s’assument, jeunes comme âgées. Ça change du triste conformisme général actuel… Plus « libres » que les Témoins de Jéhovah en costume cravate.

Le bâtiment vaut le détour cela dit. Je vais prendre une photo de l’entrée de leur salle de conférence, on dirait un peu Wewelsburg, il y a quelque chose de l’architecture Nazi.

Il y a beaucoup de pentagrammes sur les livres de la bibliothèque – Ils adorent Faust et Goethe

Weleda, j’ai remarqué que la typographie est comme l’architecture, ils évitent les angles droits – Le nom Weleda est sur les produits.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wewelsburg

https://fr.wikipedia.org/wiki/Médecine_anthroposophique

https://veritesteiner.wordpress.com/category/le-vrai-visage-de-lanthroposophie/

NDLR : les très belles photos sont de M Henri

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire