Avis. Joe (film) Nicolas Cage. Salauds de pauvres. Violence et alcoolisme. Rédemption. 4.5/10

Nicolas Cage n’est vraiment pas mon acteur préféré. Pas qu’il joue foncièrement mal, mais plutôt qu’il tend à choisir de bien mauvais films. C’est donc quand même de sa faute.

Le parti pris ici consiste à nous montrer la nasse de la misère. Le spectateur, assis bien confortablement, peut zieuter à son aise les pauvres, qui s’acharnent entre eux, se vautrent dans la fange, baisent comme des porcs, et s’alcoolisent plus que de raison. Ils sont tous terriblement repoussants et bien moins drôles que dans Affreux, sales et méchants. Du coup, c’est un film de sang et violence, comme bien d’autres. A ce demander si les « clients » de ce genre, ne réclament pas cette catharsis pas chère.

Un personnage est tout particulièrement désagréable et hors norme. C’est ce vieux salaud de pauvre, joué par Gary Poulter, un vrai SDF à la base. Il vole et maltraite son fils (Tye Sheridan), bouffe dans les poubelles et n’hésite pas à tuer un alter égo, pour lui voler sa vinasse. On peut difficilement faire pire. Cela en devient presque comique.

Et bien sûr on a le droit à la morale. Le gamin de 15 ans veut s’en sortir. Cage l’ex-taulard est finalement un bon gars qui peut l’aider. Hallelujah ! On se doute bien du salut à la fin, sans avoir à se coltiner tout ce film lourdingue.

Les Américains n’arrivent pas à se dépatouiller de cette idéologie sulpicienne newborn.

Ce n’est pas mieux pour cette révérence du caractère cowboy, qui fait qu’on dit tout ce qu’on a sur le coeur et qu’on fait le coup de poing quand on n’a rien à dire.

Presque deux heures de ce régime là ! On a du mal à tenir.

S’ils voulaient vraiment faire dans l’utile, ces 4000.000 de dollars de la production, ils auraient mieux fait de les donner à une œuvre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Joe_(film,_2013)

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire