Avis. La vie pure – Maufrais – Résumé (2014) 6/10

La vie dure.

Un film français qui parle de la dernière aventure d’un explorateur amateur, au fin fond de la Guyane. Il s’agit du jeune Raymond Maufrais, disparu en 1950. Il est incarné par Stany Coppet qui ne se débrouille pas si mal.

On a retrouvé le carnet où il s’est confié sur son périple et quelques effets. Et c’est tout.

Alors que les jeux étaient faits, son père est quand même aller voir là bas, plusieurs mois après qu’il n’y ait plus de nouvelles. Peine perdue.

Le biopic insiste lourdement sur le fait que depuis l’enfance, il rêvait de redécouvrir une tribu indienne quasi inconnue. Son papa, joué par Aurélien Recoing nourrissait ses rêveries avec ses livres et ses récits. Il se sent un peu coupable. La mère fera pression.

Raymond est déjà parti une fois là bas, pour un premier tour.

Mais à présent, tout le monde lui déconseille de partir seul dans la jungle et pratiquement sans moyens. On sent la menace et ces avertissements paraissent un peu trop prémonitoires.

Le film retrace donc son périple, jusqu’au moment ultime où le voyageur laisse volontairement ses écrits et son sac pour se lancer presque mourant dans le fleuve. Une solution désespérée.

L’obstination ne paye pas.

Le long métrage est assez pointilleux, mais il s’appesantit sur la souffrance des uns et des autres. Ca pleure quand même beaucoup.

Le récit montre des épisodes divers et variés. Si l’on s’identifie un tant soit peu, alors on subit en permanence les tourments qu’y accablent Maufrais. Pourtant on n’a pas tellement envie de ses fièvres terribles, de ces écorchures, de l’obligation de manger du singe ou son propre chien. Il y a un moment où l’on a besoin de dire stop, n’en jetez plus.

C’est la première réalisation du jeune Jérémy Banster. Ce n’est pas si mal pour un début. Je n’ai pas l’impression qu’il en ait fait une autre depuis. Mais il poursuit sa carrière d’acteur.

Reste peut être l’amour désespéré, d’un père pour un fils têtu.

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Vie_pure

Stany Coppet
Aurélien Recoing
Elli Medeiros

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire