Avis. Poisson nommé Wanda – John Cleese – Jamie Lee Curtis – Résumé (1988) 6/10

Voilà un film que j’ai visionné plusieurs fois et qui me pose toujours problème.

C’est un humour décalé, sans aucune générosité, dont on attribue habituellement la paternité aux Anglo-saxons.

  • Il a quelque chose de réfrigérant dans la façon dont l’esprit comique parcourt ce long métrage.
  • Comme il est décliné dans un film classique de vol de diamants, il est bordé de toutes parts. Il n’est plus illimité et intelligemment absurde, comme il l’a été dans un Monty Python.
  • C’est juste de l’humour qui fait mal, avec des gags souvent recyclés et/ou foireux.
  • Un peu comme si les inventifs humoristes de jadis, des esprits libres alors, s’étaient fourvoyés dans une voie commerciale.

Et puis Jamie Lee Curtis n’est vraiment pas une vamp. Son supposé sex-appeal me laisse froid. Et comme l’intrigue repose largement sur sa présumée séduction, j’ai du mal à marcher.

John Cleese fait bien cet archétype d’avocat coincé, mais sa prestation parodique archi-classique tourne vite en rond. On n’a pas du oser lui dire, car il est impliqué dans le scénario et la production.

Michael Palin s’en sort mieux, car il reste chaleureux, même quand il joue un idiot total. Sa traque à la vieille est un épisode talentueux.

Kevin Kline est franchement mauvais dans ce rôle au comique grotesque, d’Américain de service.

Bien entendu, au-delà de l’aspect décousu, il reste quelques scènes intéressantes. Mais pas assez pour en faire un film culte. Le réalisateur de 78 ans, Charles Crichton, semble un peu dépassé.

Je dois sans doute être trop sévère, car c’est une œuvre qui a beaucoup plu au public. Et Kevin Kline, que je critique vertement, a obtenu l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour cette interprétation.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_poisson_nomm%C3%A9_Wanda

John Cleese
Jamie Lee Curtis
Kevin Kline
Michael Palin

Image à l’envers = mon humour anglais à moi

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire