Avis. The Ten – film – Paul Rudd – tu ne ne tueras point  — Résumé (2007) 7/10

Une comédie totalement déjantée sur un thème biblique. Les 10 commandements.

Soit dix situations contemporaines supposées illustrer les « tu ne ne tueras point » et autres.

Ça part dans tous les sens, c’est totalement moralement et politiquement incorrect. Du coup cet ovni improbable fait du bien.

Je n’aime pas trop le mollasson Paul Rudd, en maître de cérémonie, qui introduit chaque commandement.

Mais excusez du peu, la bonne soupe est servie par des acteurs plutôt connus, comme Jessica Alba, Winona Ryder et bien d’autres.

Pour situer un peu :

« tu ne convoiteras pas la femme d’autrui » devient une scénette en prison. Un chirurgien enfermé se retrouve esclave sexuel d’un gros balourd, dès le premier jour de son emprisonnement.

Plus tard, un autre condamné, plus délicat, fait des avances au médecin. Ce dernier, touché, va plaider sa cause et demander l’autorisation à son « homme »…

Le tout totalement est à contre-pied de toutes les conventions du genre. Déjà, qui oserait de nos jours parler de cela, même avec ce degré de délire et de poncifs détournés…

Une autre situation mène une JF timide dans les bras d’un beau mexicain prénommé Jésus et qui roule des mécaniques façon latin lover. Ce Jésus marche sur l’eau pour chercher des fleurs à sa belle. Et suis son chemin de menuisier moyen.

Mais le film et totalement imprévisible… et « tu ne convoiteras pas le bien de ton voisin », atteint des sommets de la surenchère et du comique absurde. Les Max Brothers et tant d’autres restent loin derrière…

Souvent on ne sait plus trop où on est. Comme Winona Ryder qui fait l’amour à une poupée masculine en bois…

C’est inventif, bizarre et parfois vraiment déroutant.

https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Ten

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire