Avis. Un été à Osage County – Meryl Streep – Julia Roberts – Résumé (2013) 8/10

Voilà un titre bien gentil, pour ce récit d’une réunion de famille tourmentée et hors norme, suite à un deuil familial.

Ce film de haute volée pourrait être une pièce de théâtre classique. C’est un huis clos sartrien dans la demeure du père de famille défunt, avec quasi unité de lieu et d’action et de temps.

Et comme sur la scène, tout repose sur la complexité des relations, la psychologie des personnages et la qualité des acteurs.

Pour ça, on est servi !

Meryl Streep joue la veuve, une matriarche cruelle et redoutable. Elle mène la danse. Elle joue au chat et à la souris avec les membres plus ou moins soumis de sa tribu.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas trop Meryl Streep (c’est mon cas (*)), on ne peut que tirer son chapeau devant l’incroyable performance de cette immense artiste. C’est tout simplement éblouissant d’intelligence et de précision. On sent un énorme travail d’identification et de composition. Ce qui donne un réalisme saisissant à ce personnage impressionnant.

Il n’a pas du être simple d’incarner une femme vieille, droguée aux excitants, qui passe d’un extrême à l’autre. Elle va jusqu’au bout de la laideur autant intérieure, qu’extérieure. Le tout entremêlé pourtant de passages vifs, majestueux et séducteurs. Quelle palette !

Les dialogues sont intenses. Elle fait feu de tout bois pour affirmer son contrôle et réduire au silence les uns et les autres.

Elle nous bluffe comme elle bluffe sa famille.

On est littéralement scotché à ses lèvres.

A voir en V.O. pour se rendre compte de toutes les subtilités du jeu.

Elle obtiendra avec ce rôle, l’Oscar de la meilleure actrice et d’autres récompenses amplement méritées.

Julia Roberts (que je n’aime pas trop non plus(*)) est ici une fille déchirée. D’un côté elle veut s’émanciper de cette mère tyrannique et de l’autre elle tend à partager sa violence et son intransigeance. L’amour/haine d’un animal sauvage et blessé. Un très beau travail qui lui vaudra aussi plusieurs récompenses de meilleure actrice dans un second rôle.

D’autres figures connues interviennent et augmentent encore l’intérêt du film. On peut citer Chris Cooper, Benedict Cumberbatch, Ewan McGregor, Juliette Lewis. Du beau monde qui rend la bagarre encore plus homérique.

L’action est tendue. L’intrigue s’avère complexe et bien menée.

Remarquable !

(*) On peut ne pas aimer des acteurs et quand même apprécier leur jeu… quand justement ils interprètent si bien des gens détestables. Comme c’est le cas ici.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_%C3%A9t%C3%A9_%C3%A0_Osage_County

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire