Avis. Way of the gun. Benicio del Toro, Juliette Lewis, James Caan, Ryan Phillippe. 3/10

Cinq (assez) bons acteurs, Ryan Phillippe, Benicio del Toro, Juliette Lewis, James Caan, Dylan Kussman, en quête d’auteur, de réalisateur et de scénario.

Ce film assommant dure deux heures. Pour tenter de convaincre les foules, il ne peut compter que sur un matraquage de nos cerveaux par de la violence absurde et des rebondissements de pacotille. Le primum movens étant du type : qui trahit qui. Un classique scénaristique totalement frelaté, même en 2000.

Ils ont cherché le pire, ils l’ont trouvé : il s’agit de maltraiter une femme enceinte mère porteuse et proche du terme. Elle sera kidnappée. L’idée étant de faire miroiter des sommes rondelettes aux spectateurs avec un jeu d’arnaque de type poupées gigognes.

On sait pertinemment, dès le début, que les gentils kidnappeurs arriveront péniblement presque jusqu’à la fin du film et que la mère porteuse et le bébé seront les gagnants. A quoi bon s’énerver. Autant éteindre son écran plat.

Impossible de marcher là dedans, à moins d’être bien fêlé.

Christopher McQuarrie se tape la double honte d’être à la fois le scénariste et le réalisateur de cette daube absolue. Wikipédia USA se fend d’un « cela a été une déception au box office » mais rajoute cet incroyable assertion « c’est un film culte maintenant ».

https://fr.wikipedia.org/wiki/Way_of_the_Gun

https://en.wikipedia.org/wiki/The_Way_of_the_Gun

https://www.imdb.com/title/tt0202677/

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire