Brahms – Concerto pour violon – meilleure interprétation – Nikolaj Szeps-Znaider ? 8/10

Comme vous pourrez le voir facilement sur le web, tout le monde recopie, sans trop savoir de quoi il s’agit, la même coupure de presse :

Achevé en 1878, le Concerto pour violon en ré majeur, opus 77 de Johannes Brahms est considéré comme l’une des œuvres pour cordes les plus ardues à jouer du répertoire romantique. Dans le cadre du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence 2021, le violoniste Nikolaj Szeps-Znaider, qui dirige par ailleurs l’Orchestre national de Lyon, témoigne une nouvelle fois de son éblouissant jeu d’archet. Placé sous la direction du nouveau directeur musical de l’Orchestre national de France Cristian Macelaru, le concert, enregistré sans public, est conclu avec le choral pour orgue BWV 639 Ich ruf zu dir de Jean-Sébastien Bach.

Bon c’est fait.

Soyons plus personnel.

Pour qui n’est pas déjà sensibilisé par cette musique, cela peut sembler commencer assez confusément. Il faut du temps et de la répétition pour que l’auditeur profane d’aujourd’hui s’adapte et soit conquis. Et après tout, on peut résister à l’injonction cachée de ce « aimez vous Brahms ? »

Seulement il y a la cadence, ou improvisation contrôlée, de l’interprète Nikolaj Szeps-Znaider. Et là c’est tout simplement magnifique d’inventivité et de perspicacité. A croire qu’on devrait réécrire l’oeuvre.

  • Une cadence (ou « cadenza ») désigne une improvisation à un endroit précis de l’œuvre réalisée par le soliste virtuose, pendant que les autres instruments se taisent.

Retour au jour pluvieux. L’adagio n’est pas si enthousiasmant que cela.

Mais par la suite, la musique est plus connue et donc on s’embarque plus facilement.

Nikolaj Szeps-Znaider est un colosse qui me fait penser à Channing Tatum (pas Art Tatum), avec son regard vers l’infini. Ce sont deux forces tranquilles qui en ont sous le capot. Tout cela ne demande qu’à sortir.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nikolaj_Szeps-Znaider

https://fr.wikipedia.org/wiki/Concerto_pour_violon_de_Brahms

Brahms – Concerto pour violon – meilleure interprétation – Nikolaj Szeps-Znaider ? 8/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire