Dossiers secrets de la NASA achat et vente de roches lunaires 7/10

Voilà une émission aux multiples épisodes et qui trouve toujours quelque chose à dire. L’aventure de l’espace n’était pas une mince affaire. Et en suivant ces récits, on se rend compte des innombrables problèmes rencontrées par ces équipes spécialisées.

Nixon a cru bien faire en distribuant officiellement des fragments de roches rapportées de la lune lors de la mission Apollo, aux pays amis et aux différents états des USA. Comme la science n’en avait pas tiré grand-chose, autant faire plaisir avec. Ils sont devenus des « goodwill Moon rock« .

La plupart des contrées qui ont été ainsi favorisées ont su protéger ces relatifs trésors. Mais bon nombre de pièces se sont quand même volatilisées. Certaines se sont retrouvées sur un marché parallèle. D’autres ont fini à la poubelle ou dans des décombres. Et il y a bien entendu eu également un trafic de faux cailloux.

  • Il y avait 370 pièces recueillies à cet effet lors des missions. Deux cent soixante-dix ont été donnés aux nations du monde et 100 aux 50 États américains.
  • Mais 184 d’entre eux sont perdus, volés ou portés disparus – 160 dans le monde et 24 aux États-Unis.

Un fin limier s’est chargé de mettre bon ordre à tout cela. Joseph Gutheinz Jr. est ce Moon Rock Hunter.

En feignant de vouloir acheter de tels « souvenirs » un office a pu récupérer une pierre offerte à un petit pays. Il a fallu avancer 500.000.000 de dollars pour hameçonner le vendeur. Le milliardaire Ross Perot a prêté cette broutille pour la bonne cause. Le caillou a été restitué au Honduras, un pays ami.

il-chasse-les-fragments-lunaires-dapollo-disparus

que-sont-devenus-les-fragments-lune-rapportes-par-les-missions-apollo

espace-nasa-roches-lunaires-entreprises-privees

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roche_lunaire

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire