Écologisme vert-brun. Écologie fasciste. Staudenmaier, Halsey Marsden, Zinoviev

En faisant un texte sur le chanteur Neil Young je suis tombé sur le peu traduit Peter Staudenmaier Avis. Neil Young, raisons de la colère. Hippie pro-nucléaire, Farm Aid, Bridge School. Staudenmaier. Indignation, force et limite 8/10

  • Peter Staudenmaier (*) : L’écologie, mouvement conservateur par essence, l’écologie s’est d’emblée positionnée comme un mouvement profondément réactionnaire, adoptant tous les thèmes régressifs liés à la paysannerie traditionnelle, à la résistance au changement, aux racines terriennes des peuples, et à l’anticosmopolitisme, ce qui, à l’époque, était pratiquement toujours synonyme de racisme.
  • Riehl, élève d’Arndt, est un autre exemple d’un activisme environnemental ouvertement nationaliste et antisémite. Auteur d’un essai intitulé Field and Forest, Arndt appelait à se battre pour « les droits des étendues sauvages » 
  • Alain Cohen-Dumouchel

Le Pr Kilisehisar a bien voulu donner son avis :

La question actuelle de l’écologisme est moins son pedigree vert-brun que son utilité pour le capitalisme. D’ailleurs le nazi est objectivement un cran en dessous de l’intrusivité de l’écolo.

En aucun cas les paléo-nazis tout propriétaires qu’ils étaient dans le secteur (et le noyau de la propriété de Tomkins en était issu) ne se mêlaient de ce que leurs employées devaient manger ou non, encore moins de ce qu’ils devaient faire ou non autour de leurs demeures: ils respectaient encore une certaine notion de « sphère privée » dans leurs conceptions désuètes.

Écologisme vert-brun.

• après tout, moyennant une période suffisamment longue, comme on l’a dit, tout le monde aura fricoté avec tout le monde ou presque. Il y a des enjeux plus importants.

• songeons un peu par exemple au rôle particulier joué par la bannière, label et législation à vocation « écologiste » dans le processus de désindustrialisation (oh comme l’air est devenu pur.. chez nous! comme on peut voir le soleil à midi à Thionville! oh, des saumons dans le Rhin! etc.) et délocalisation vers des destinations bien moins chères et moins regardantes.

• au total la pollution s’est trouvée aggravée… oui mais dans cet ailleurs lointain. et OUI la délocalisation a immensément enrichi toute une classe de prédateurs et intermédiaires.

• un peu plus loin, nous avons là encore le prétexte et cache-misère tout trouvé au crash de la peau de chagrin restante.

• Leur proximité aux milieux néoCon (a-t-on oublié les soixante-huitards parmi les plus puants appuyant les bombardements et invasions « humanitaires »)  les rend particulièrement suspects

• La paralysie générale, qui peut imaginer de meilleur scénario pour l’élimination de la concurrence? Allons donc promouvoir le culte de mort… chez les autres.

Interlude (closed utopian universe): en fait, foin de tout écologisme, notre destin collectif est prévu depuis longtemps:

Les homologues masculins des femelles non reproductrices ont rapidement été surnommés « Les Beaux ». Ainsi leur pelage est resté en excellent état. Leur répertoire comportemental est devenu largement confiné à manger, boire, dormir et se toiletter, dont aucun n’avait d’implication sociale au-delà de celle représentée par la contiguïté des corps.

La plupart de la dernière moitié de la population née dans l’univers à 16 cellules ressemblait entièrement ou largement à ces femelles non reproductrices et à ces « Beaux ».

Au fur et à mesure que leurs prédécesseurs autrefois plus compétents devenaient sénescents, leur capacité de reproduction déjà perturbée prirent fin.

A cette époque, seule la catégorie des « Beaux », et leurs homologues femelles, restaient à un âge habituellement compatible avec la reproduction, mais ils avaient depuis longtemps échoué à développer cette capacité.

Mon collègue, le Dr Halsey Marsden (1972), a mené plusieurs études au milieu du tiers de la phase D au cours desquelles il a placé de petits groupes de souris de ces populations surpeuplées dans de nouveaux univers à très faible densité.

Tous les groupes ont montré une perte presque totale de capacité à développer une société structurée ou à s’engager dans le répertoire complet des comportements reproductifs.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1644264/pdf/procrsmed00338-0007.pdf

Alexandre Zinoviev nous a laissé un commentaire exquis de cet article dans quelques passages des « Hauteurs Béantes ».

A suivre…

L’écologie fasciste : la branche verte du parti nazi

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire