Enterrement du citoyen Philip Mountbatten (17/4/21) 2/10

ou la connerie planétaire en direct (c’est moi qui le dit)

Certains égarés préféreront dire Obsèques du Prince Philip Mountbatten (en réalité Battenberg)/Windsor (en réalité Saxe-Cobourg), duc d’Édimbourg etc.

Tous les journaux télévisés commencent par ce non-évènement aujourd’hui. Et comme le gars est quasi un inconnu, on rehausse comme on peut sa pâle biographie. On en fait des tonnes. On arrive à un soufflé de notoriété qui a l’étrange propriété de s’alimenter de lui-même. Une spécialité volumineuse en apparence, mais on ne peut plus basée sur du vide. Vacuité sidérale et proprement sidérante !

C’est exactement le même mécanisme qui a rendu célèbre la famille Kardashian aux USA. Du rien, que du rien, qui a tant bénéficié de médias complices et d’un excellent marketing, que des personnes crédules ont fini par prendre pour quelque chose. Et désormais, ils sont installés et sont donc des célébrités à part entière.

Et bien entendu pas mal de personnes profitent de la séquence mercantile. Sinon tout se serait écroulé depuis fort longtemps.

Les Kardashian, comme la famille royale d’Angleterre ont désormais une immense fortune. Et de nombreux médias guettent en permanence le moindre détail qui leur permettrait de gonfler l’audimat. Tout le monde y gagne y compris la connerie humaine qui ne demande que cela pour s’accroître encore et encore.

  • On devrait créer un indice de prospérité (IPConnerieHumaine) pour cela. Le IPCH compenserait allégrement les aléas du PIB. D’ailleurs on se demande vraiment de quoi, nos sociétés repues, ont besoin d’autre. On a vraiment là des peuples gavés, soumis, ridicules.

En réalité rien ne se passe chez ces nobles, en dehors des séquences communes à tous, comme la naissance, le mariage, le décès ou de classiques conflits que l’on retrouve dans toutes les familles. Et donc la moindre anicroche, le moindre pet de travers, sont exploités à fond. Qu’on ne s’y méprenne pas, les bisbilles sont mis en scène comme le reste. Tout est recyclé.

Il faut entendre les savants commentaires sur ces deux petits-fils qui ont du mal à se s’entendre et qui sont séparés lors de la cérémonie funèbre. Ou cette métisse qui joue le rôle de la méchante mal-née et qu’on a écarté, tout en lui trouvant un prétexte diplomatique. Tout le monde s’en contreficherait si on n’avait pas monté en épingle toute une storytelling jusque là.

En réalité comme tous les membres d’une famille royale, le pauvre Philip est juste un parasite. On s’est débarrassé en France de ces personnes qui s’arrogeaient des privilèges uniquement parce qu’ils sont nés quelque part et qu’ils se soutiennent les uns les autres.

De plus ils usurpent le concept de nation en se présentant comme un emblème qu’on doit vénérer.

Ces tricheurs vont même nous vendre le concept d’une « cérémonie intime » alors que tout le monde câblé peut y assister

Et dire que ce sont les plus humbles d’entre nous, les damnés de la terre, qu’on alimente de ces identifications et de ces rêves impossibles ! Cela me fait de la peine d’assister à une si gigantesque escroquerie. Le « pauvre » Madoff, mort récemment, doit se retourner dans sa morgue. Il ne lui restait que 138 ans de prison à faire. Lui au moins, il a agi, il doit sa notoriété à quelque chose.

Je n’ai entendu personne émettre une pensée contradictoire sur ces insignifiantes péripéties monarchiques. Alors même que même des Britanniques soutiennent l’abolition de ce stupide folklore.

Je trouve cela vraiment révoltant qu’en République on se vautre dans l’apologie implicite de ces gens là et qu’en même temps on cherche à faire mourir Napoléon une deuxième fois. Et je voulais le dire. Si ce n’est que cela, autant que ces funérailles à l’amplification grotesque servent à quelque chose !

Voir aussi Elizabeth II à Noël (2/10) les médias ont horreur du vide

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire