Facteur sonne toujours 2 fois. Avis. Nicholson, Jessica Lange – Résumé (1981) 4.5/10

The Postman Always Rings Twice.

Remake inutile d’un chef d’œuvre de 1946.

Quand on n’est pas vraiment à la hauteur, ce n’est pas bien d’essayer de profiter de la notoriété et de l’efficacité d’un ancien film culte. Mais ce ne sont pas les premiers qui pillent ainsi les monuments du cinéma, sans doute pour tenter de se refaire

L’intrigue est archi-connue. Un gars de passage, sans le sou, s’incruste dans une station service perdue au bord d’une route improbable. Il y fera des petits boulots.

C’est Jack Nicholson qui s’y colle.

  • Je n’aime pas trop Nicholson quand il n’est qu’un acteur « normal », comme ici. Un simple bon acteur parmi d’autres. J’ai l’impression d’un immense gâchis.
  • Il lui faut des rôles de personnalités qui sortent du lot et des situations exceptionnelles. De manière à laisser exploser toute sa « folie », toute sa grandeur. C’est ça qu’on attend de lui. Il n’est pas le seul monstre sacré dans ce cas. Depardieu est un autre exemple.

Le patron est un lourdaud et la patronne une splendide créature incarnée par Jessica Lange.

Après les minauderies d’usage, un puissant magnétisme sexuel réunit rapidement Jessica et Jack. C’est assez bien rendu. La scène où Nicholson frotte clairement le sexe de Lange à travers son slip est directe et torride.

Les deux amants forment le projet d’assassiner le mari. Dans la version originale, la femme interprétée par Lana Turner, est plus sulfureuse. C’est elle qui est la commanditaire et la manipulatrice. Ici c’est malheureusement atténué et la femme est presque passive. Dommage, car cela fait perdre toute une dynamique au film !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_facteur_sonne_toujours_deux_fois_(film,_1981)

Jack Nicholson
Jessica Lange
John Colicos

Facteur sonne toujours 2 fois. Avis. Nicholson, Jessica Lange – Résumé (1981) 4.5/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire