Fascination (1979) 5/10 Brigitte Lahaie

Comme semble l’imposer le système qui règne dans le porno traditionnel – ce que le film n’est pas finalement – on assiste à une histoire semi-débile, qui n’est qu’un simple prétexte pour montrer de la fesse.

En l’occurrence on ne mate que des seins, puisque en raison de la censure des années 70, il n’y a aucun poil pubien en vue.

D’ailleurs en ce qui concerne la pilosité, il faut savoir qu’en ce temps là, ces dames n’avaient pas la mauvaise habitude de se raser le pubis. Les plus jeunes devront juste me croire, car ce n’est pas dans une telle série rose qu’on peut s’en rendre compte de visu. Mais les nouveaux venus seront devant des sites X d’Internet et non pas ici.

Les vilains pépés tenteront de se rincer l’œil, mais devront beaucoup compléter par leur imagination.

Le film n’a pas grand-chose à raconter. Jean Rollin rajoute donc les péripéties de voleurs et une affaire saugrenue de vampirettes. De pauvres nanas anémiques ont constitué un club très fermé pour satisfaire leur goût incoercible du sang humain. Une nécessité thérapeutique. Il ne manque plus que les extra-terrestres dans cet étrange melting-pot.

Étonnamment les acteurs ne sont pas aussi mauvais qu’on pourrait l’attendre. Bien qu’ils se débattent dans une histoire sans queue (hum) ni tête, ils sont crédibles en soi. Déjà les femmes sont loin d’être moches. Leurs seins lourds et bien dessinés sont impressionnants. Les glorieux appendices semblent tous formatés de la même manière cependant.

  • Dommage, j’adore la diversité. Par exemple je ne suis sans doute pas le seul à apprécier des petits seins de bakélite (Gainsbourg). Et bien entendu, cela va sans dire, ces dames ne se résument pas à quelques morceaux.

Brigitte Lahaie est une grande dame de ce cinéma là. Elle est même reconnue au-delà du porno traditionnel. Il faut se souvenir de son apparition dans Apostrophes chez Pivot. Franca Maï est certes une belle fille comme on dit, mais une actrice bien plus faible. Fanny Magier semble performante mais elle devient décourageante ici, tant elle fait la tronche. Jean-Marie Lemaire est manifestement un comédien confirmé. Dommage qu’il n’est pas percé davantage et autre chose que des jeunes poupées.

A quoi sert un tel film ? On se le demande. Cela ne va pas contenter les cinéphiles en général, on l’a bien compris. Mais les « amateurs » seront forcément frustrés par ces scènes très incomplètes et grossièrement mimées. Et ce n’est pas le côté ridiculement sadique qui va améliorer les choses.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fascination_(film,_1979)


Brigitte Lahaie

Franca Maï
Jean-Marie Lemaire
Fanny Magier
Évelyne Thomas
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire