Fire in the Sky (1993) 3/10 Travis Walton et business extraterrestre

Visiteurs extraterrestres. Et si c’était vrai ?

D’après une histoire « vraie » nous disent-ils (!).

Ce qui serait le récit de l’enlèvement extraterrestre de Travis Walton en 1975. L’histoire est aussi racontée là : https://www.mindshadow.fr/histoire-vraie-fire-in-the-sky/

Dans les années 60, 70, aux USA on était friand d’histoires d’extra-terrestres.

D’abord parce que les Américains adorent avoir un ennemi bien identifié et le méchant extraterrestre était parfait dans ce rôle.

Ensuite parce qu’une meilleure connaissance astronomique rendait pertinente statistiquement qu’il puisse exister d’autres formes de vie ailleurs. Avec cependant l’impossibilité de s’approcher de la vitesse de la lumière pour nous rendre visite…

Enfin l’esprit humain a toujours été attiré par l’inconnu, ce qui le dépasse. Et il y a toujours quelques manipulateurs ou gourous pour profiter de cela (Raël…)

A signaler que quelques bizarreries dans le ciel suscitaient la curiosité du grand public depuis un bon moment.

L’opinion était donc mûre, après Roswell (1947), récits d’UFO-OVNI etc. Et les média ne sont pas en reste quand il faut enfourcher un tel marronnier.

Et pour couronner le tout, il y aura l’excellent « Rencontres du troisième type » en 1977.

Cinq bûcherons sont sur un site d’exploitation en forêt. Une forte lumière apparaît au dessus des arbres. Travis Walton s’approche puis aurait été happé par une lumière bleue. Il se serait élevé de trois mètres et serait retombé lourdement (il n’aura aucune séquelle traumatique de ce type).

Les quatre autres détalent. Le chef de la bande pris de remords revient et constate que Travis n’est plus là.

Travis sera absent 5 jours. Les autorités alertées soupçonnent que Travis a été tué par ses camarades qui racontent des carabistouilles pour faire diversion. Le film exacerbe même des rivalités dans le groupe pour rendre cela plus clair.

Ils sont passé au détecteur de mensonge et les résultats, comme divulgués à la presse, seraient non concluants (*)

Travis revient. Il passe un coup de fil en PCV pour que ses potes viennent le chercher à une cabine téléphonique (on ne retrouvera aucune empreinte de Travis sur le combiné).

A son retour Travis est prostré. Il n’aurait ni bu ni mangé pendant cette longue période.

Il racontera son expérience et bien entendu les extraterrestres et tout le toutim sont conformes à l’imaginaire qu’on avait à l’époque – depuis cela semble passablement daté – Dans le film, le réalisateur tente une mise à jour et en rajoute une couche.

Pas mal de détails clochent. Dans le récit initial, il y a par exemple ce masque respiratoire que finalement les extraterrestres lui aurait posé sur le bec (le 5ème jour?). Si l’on peut imaginer qu’il y ait d’autres formes de vie ailleurs que sur terre, on envisage mal qu’ils puissent avoir à tous coups l’exacte composition de l’air que celle qui nous convient. Et pourtant les extraterrestres qu’auraient vu Travis curieusement respiraient sans problèmes ni accessoires le même gaz que lui.. et ces masques ?

De plus au moment de sa plus grande confusion, au retour, avant son récit, il serait passé dans une salle d’examen bien réelle avec des professionnels affairés autour de lui. Dans un scénario qui ressemble à celui de sa visite chez les E.T.

Selon les récits, on nous parle de lumière intense et/ou de soucoupe volante. Les versions divergent. Aucun indice n’a été retrouvé sur les lieux. Une soucoupe qui n’a pas laissé de traces… Un des membres était passionné par les OVNI et rêvait d’en revoir un. Il prétendait même en avoir déjà vu un quelques années auparavant.

Travis a écrit un livre sur son expérience, 3 ans après.

Et pourquoi les extraterrestres l’ont relâché ? « Parce qu’ils ne m’ont pas trouvé très sympathique » dit-il à la fin du film.

Et si c’était vrai ? C’est l’argument le plus fumeux qui soit. Comme de chercher la preuve du contraire de quelque chose n’existe pas. Si je vous dis, je viens de voir à l’instant un extraterrestre qui passait devant la fenêtre, vous n’auriez aucun moyen de me prouver le contraire. C’est comme cela.

(*) au générique final, on nous annonce pour faire « vrai » qu’en fait on aurait dissimulé à tous que les résultats du polygraphe « prouveraient » qu’ils n’ont pas menti. Coup bas pour en rajouter dans les pseudo-certitudes.

D’abord le détecteur de mensonge n’est pas reconnu comme une preuve formelle, et d’autre part il détecterait le « mensonge » (intentionnel) et non pas les illusions. Si un quidam voit dans le ciel un reflet d’avion qu’il prend pour un ovni, il ne sera pas considéré comme un menteur au détecteur !

https://en.wikipedia.org/wiki/Fire_in_the_Sky

Fire in the Sky (1993) 3/10 Travis Walton et business extraterrestre

Puisse que je vous dis !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire