Génération 90. Avis Ben Stiller, Winona Ryder, Ethan Hawke 3/10

Ce n’est pas la première fois que je constate que l’acteur Ben Stiller n’est pas un bon réalisateur. Il le montre ici en 1994 avec ce navrant  Génération 90, mais ne fera pas mieux en 2008 avec le pitoyable Tonnerre sous les tropiques.

Sur le fond c’est une mièvrerie à l’eau de rose déguisée en cinéma libéré pour post-adolescents. Et cela se permet de s’afficher en une pseudo étude de mœurs générationnelle (les années 90’).

On sait dès le début que Winona Ryder n’est là que pour exciter ces messieurs, amateurs de petites filles, et qu’au final elle va choisir le preux chevalier incorruptible Ethan Hawke… après une course, façon final de  Le Lauréat (The Graduate). Mais cette fois, c’est la fille qui se précipite vers le garçon, craignant de le perdre – Bouh, le mauvais suspense copulo-sentimental ! On ne peut pas faire plus conformiste.

Sur la forme, c’est franchement minable, avec en particulier ces jeunes qui se la jouent distancié. Ces fameux rictus, ces ricanements Beavis et Butt-Head, ces airs faussement dégagés, et puis ces poses moqueuses imitant les plus adultes qu’eux. Humour grinçant, fausses dénonciations de l’american way of life. Cette sentimentalité gênée est juste superficielle et glauque. Elle est vraiment totalement dépassée.

Il y a pire avec ces rushes de vidéo amateur qui encombrent le récit… mais qui seront le salut triomphant de la Winona, en quête de boulot. Mon dieu que c’est bête !

Et par ces voies détournées, on consacre à nouveau la réussite sociale façon USA et le fantasme du couple prédestiné et qui s’aime pour toute la vie. Ça, un travail de sape ? Tu parles !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ben_Stiller

https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9ration_90

Winona Ryder
Ethan Hawke
Janeane Garofalo
Ben Stiller
Steve Zahn

Génération 90. Avis Ben Stiller, Winona Ryder, Ethan Hawke 3/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire