Il importe d’être Constant – film (1952) 7/10 humour anglais de citations – Oscar Wilde

Constant ou Earnest (sérieux / Ernest), pas d’importance, on comprend l’intention (The Importance of Being Earnest)

  • La note de 7/10 vaut pour la version originale en anglais. Et c’est donc surtout le texte qu’on félicite ainsi. Il faut cependant s’accrocher et savoir dépasser les conventions de cette époque. Dans une lecture trop actuelle, vous risquez d’être déçu.

Le réalisateur Anthony Asquith parvient assez bien à nous transmettre l’essentiel de la pièce d’Oscar Wilde (L’Importance d’être Constant). C’est à dire une douce folie, presque du Marx Brothers à l’anglaise, avec un jeu constant (hum) entre les bons mots et les situations loufoques engendrées ici par ces querelles de prénoms.

Les jeunes femmes britanniques de la bonne société tiennent à avoir un futur époux qui a un prénom respectable. C’est aussi important de nos jours qu’une bonne immatriculation de leur voiture (certaines plaques emblématiques valent des fortunes)

Quelques citations célèbres  (en anglais et en français, selon)

  • « Perdre l’un de ses parents est malheur. Perdre les deux est de la négligence. » « To lose one parent, Mr. Worthing, may be regarded as a misfortune; to lose both looks like carelessness »
  • « Relations are simply a tedious pack of people, who haven’t got the remotest knowledge of how to live, nor the smallest instinct about when to die. » « Les relations sont simplement une meute fastidieuse de personnes, qui n’ont pas la moindre connaissance de la façon de vivre, ni le moindre instinct pour savoir quand mourir »
  • « Pour autant que je sache, elle a trente-cinq ans depuis son quarantième anniversaire, et il y a déjà des années de cela. »
  • « Ah! that must be Aunt Augusta. Only relatives, or creditors, ever ring in that Wagnerian manner. »
  • « To be born, or at any rate bred, in a hand-bag, whether it had handles or not, seems to me to display a contempt for the ordinary decencies of family life that reminds one of the worst excesses of the French Revolution » « être né, ou en tout cas avoir été élevé, dans un sac à main, qu’il ait ou non des anses, me semble montrer un mépris pour la décence familiale élémentaire, ce qui me rappelle les pires excès de la Révolution française »
  • « The only way to behave to a woman is to make love to her, if she is pretty, and to some one else, if she is plain » « La seule façon de se comporter avec une femme est de lui faire l’amour, si elle est jolie, et de le faire avec une autre, si elle est quelconque »
  • « I would strongly advise you, Mr. Worthing, to try and acquire some relations as soon as possible, and to make a definite effort to produce at any rate one parent, of either sex, before the season is quite over. » « Je vous conseillerais fortement, M. Worthing, d’essayer d’acquérir des parents le plus rapidement possible, et de faire un réel effort pour produire au moins un, de l’un ou l’autre sexe, avant la saison se termine »

Edith Evans est remarquable en vieille Lady Augusta Bracknell, qui parvient à diriger tout ce monde.

On peut compter également sur les deux Constant : Michael Redgrave en Jack Worthing – Michael Denison en Algernon Moncrieff.

Les deux filles à marier font bien le job également. Joan Greenwood: Gwendolen Fairfax – Dorothy Tutin : Cecily Cardew.

Et toujours cet humour anglais de classe, qui sied tant aux ladies, mais aussi à quelques gentlemen. Soit que ces drôleries pleines de sous entendus flirtent avec le main-stream, soit qu’elles se situent juste ce qu’il faut à contre courant, comme souvent chez Wilde. Cela aide en société, mais bien entendu il faut quand même, notoriété, famille, fortune et bonne réputation.

De nombreux acteurs encore maintenant semblent porter cela en eux. On pense bien sûr tout d’abord à la merveilleuse Maggie Smith.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Il_importe_d%27%C3%AAtre_Constant


Michael Redgrave

Michael Denison
Margaret Rutherford
Edith Evans
Joan Greenwood
Dorothy Tutin
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire