Invasion profanateurs de sépultures. Avis Dana Wynter, Kevin McCarthy – Résumé (1956) 5/10

Attention faux ami !

Le titre suggère qu’on a à faire à quelques zombies sortant des tombes et se mouvant sur une musique de « thriller », mais il n’en est rien.

L’argument est bien différent. C’est plus écologique que cela.

Des créatures issues de cosses de haricot géantes voudraient nous remplacer tous. C’est déjà plus écolo qu’un ragout de cadavres.

Pour cela, ces « choses » croissent de l’informe à une copie conforme de chacun d’entre nous. Pour finir par totalement se substituer à nous, elles vont profiter de notre sommeil. Prenez garde aux légumes !
Seules les âmes simples décèlent qu’il y a quelque chose de bizarre. La maman n’est plus la vraie maman, le tonton non plus. Les adultes sont plus faciles à berner.


Comme pour l’œuf et la poule, on ne sait pas très bien qui de la cosse ou de l’être nouveau a commencé. C’est une sorte de génération spontanée sans qu’il y ait de clairs commanditaires. De plus on ne sait pas très bien ce qu’il advient des personnes remplacées.

Ces créatures sont donc comme nous, avec tout notre passé, toute notre mémoire, notre insertion sociale etc. A ceci près qu’elles n’ont pas nos émotions. Ce sont des sortes de nous en plus zen, débarrassés de nos préoccupations et de nos souffrances ordinaires. De vrais petits bouddhistes ! A priori, cela pourrait même être bien. D’ailleurs une fois transformés, ils disent qu’ils ont vraiment eu tort de s’en faire, que c’est bien mieux comme cela.

Mais leur prosélytisme est insistant et ils poursuivent les récalcitrants jusqu’à la mort. Ah, ces sectes !

Et bien entendu personne ne croit le « David Vincent » du scénario. Kevin McCarthy, médecin généraliste, va tout faire pour tenter de réveiller le Monde. Il roule les yeux dans tous les sens. Il prend tout cela très au sérieux..
Alors que tout porte à croire à une psychose collective…

Le monde sera-t-il sauvé ?

La séduisante actrice allemande Dana Wynter assure en compagne fidèle et aimante. Les belles pourchassées nous donnent des idées.

On peut chercher des clefs cachées là dedans, mais cela n’a pas beaucoup d’intérêt.

Ce n’est pas une métaphore du communisme inquiétant de l’époque, qui avancerait à visage avenant.

Ni une satire du conformisme.

C’est juste une déclinaison du classique « faisons nous peur », car la réalité n’est pas celle que l’on croit.

Peu de moyens, peu de violence ou de gore. Et pourtant quelques frissons. Une petite révolution tranquille et sans prétention, dans le genre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Invasion_des_profanateurs_de_s%C3%A9pultures

Kevin McCarthy
Dana Wynter
King Donovan
Carolyn Jones
Larry Gates

Ah les petits hommes verts !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire