Joe Kidd (1972) Clint Eastwood, John Sturges : ennui mortel au far-west. 6/10

Kidd est un nom de famille quelconque, il n’a rien à voir avec Kid, comme dans Billy_the_Kid

La musique de Lalo Schifrin est datée et pourrie.

Les images sont très belles par contre. Les grands paysages respirent. Le cinémascope est habité.

L’histoire est par contre peu intéressante.

Clint Eastwood figure un chasseur de prime sans emploi précis, qui ne va pas si fort que cela. Il est emprisonné pour de petites choses dont une cuite monumentale. Cette forte tête en impose à tout le monde. Mais il doit purger sa peine (10 jours).

En allant à son procès, il assiste à la spoliation « légale » de petits fermiers latino. Cela ne lui plaît pas trop. John Saxon en tant que Chama est à la tête d’une mini révolte, qui menacera les autorités. Clint aide le côté de la loi. D’autant plus que Chama a le malheur de s’en prendre à un de ses potes. Du coup ce Clint qui hésitait, bascule dans le camp des grand propriétaires « blancs » sans scrupules. Ils sont menés par le rusé Robert Duvall. Il sera payé par lui pour retrouver ce Chama.

Mais comme le Duvall en question se conduit très mal, Clintounet rebascule chez les gentils et défend à présent la cause des miséreux volés par les autorités.

Ces rebondissements sont prétextes à des poursuites avec changements de cap ; avec bien entendu des injustices criantes.

Ce n’est pas bien folichon. D’autant plus qu’on sait très bien que cela va se terminer en un ultime duel où le bon gars Clint va se débarrasser de la crapule Robert.

Il y a un morceau de bravoure avec le détournement d’un train hors des rails pour percuter le saloon. Ne mérite pas le détour.

Stella Garcia très latina fait ce qu’elle peut pour faire patienter tous ces hommes excités. Et Lynne Marta fait le reste. Clint Eastwood n’a pas trop d’effort à faire. Il les tombe toutes au premier regard.

Bien qu’il y ait John Sturges aux commandes, c’est du western classique.

https://en.wikipedia.org/wiki/Stella_Garcia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Joe_Kidd

Joe Kidd (1972) Clint Eastwood, John Sturges : ennui mortel au far-west. 6/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire