Jours de tonnerre (Days of Thunder) (1990) 3/10

Mon dieu que Tom Cruise est parfait pour ce rôle. Il joue un pilote de bolide, autant acharné que simplet. Plus le sujet est caricatural, plus son rôle est celui d’un petit gars basique, et mieux il se porte.

Ce sont des courses « stupides » ou pratiquement tout est permis, des sortes de jeux du cirque sanglants, comme on en voyait dans la Rome antique. Du suspense à gogo pour gogos, façon gros cylindres et tenue de route et vroum vroum. Je suis sûr que j’aurais été bon client de stock-car entre 6 et 8 ans.

Et en dehors des scènes d’action pure, ce n’est rien de moins que l’exaltation bébête du Triomphe de la volonté. Ce même Triumph des Willens de la propagande nazie de Leni Riefenstahl en 1935, que j’ai toujours plaisir à citer.

  • Et cette remarque n’a rien à voir avec la loi de Godwin, qui prédit des références au nazisme, faute d’arguments dans les argumentions limites. Je suis au contraire calme et mesuré dans cette affaire. Ce n’est pas moins qui m’excite, ce sont les protagonistes.

Nicole Kidman et Robert Duvall font leur possible pour se mettre au niveau de Cruise. Mais même en rampant parterre ils n’y parviendraient pas.

Le scientologue Tom Cruise a participé à ce scénario débile. On ne m’avait pas dit qu’il avait été à l’école et qu’il savait lire et écrire.

Franchement je n’ai pas envie d’en dire plus, le film ne le mérite pas. Autant aller sur un grand huit ou dans une auto-boxe, si vous voulez des sensations. Là sur votre fauteuil statique, avec votre bidon, vos chips et votre bière, ça ne le fait pas.

Et il n’a pas fallu bien longtemps pour que je fasse une sortie de piste.

https://www.imdb.com/title/tt0099371/

Casting

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire