La Mutante (Species) (1995) 3.5/10

Dans les années 90 le grand public était assez perméable à la parapsychologie et aux pseudo-sciences.

Et donc La Mutante est un vaste gloubi-boulga (conglomérat de n’importe quoi) dans lequel on se permet de manipuler des termes sérieux qui en imposent, comme « l’intégration d’un nouvel ADN »… mais pour réaliser une fusion d’un humain avec du matériel extra-terrestre !

Décidément l’homo sapiens est trop curieux ! Dès qu’il a capté une recette à l’ADN venu d’un autre monde, il s’empresse imprudemment de l’essayer.

Pour tenter de contrer la machine qui s’emballe, on s’adjoint les services du pauvre Forest Whitaker en médium. Il prend l’air inspiré du fait de son don de clairvoyance avec ses prémonitions (il n’a pas été très visionnaire en se fourvoyant dans ce navet). Et vive les perceptions extra-sensorielles, la télépathie et même la psychokinèse !

Et évidemment la fille hybride, résultante des manipulations génétiques, est une super nana. Comme elle est porteuse d’un message de haine civilisationnelle, elle en veut au monde entier.

Elle devient rapidement assez violente, vu qu’on veut absolument l’empêcher de s’accoupler avec un beau gars. Elle qui voudrait tant engendrer des armées de mignons petits mutants. Le film tourne très rapidement à l’horreur pure. De la fesse et du gore, voilà une recette qui ne demandait pas de si pénibles voyages intergalactiques.

L’Indien très britannique Ben Kingsley nous joue un savant-sage qui roule les yeux. On se demande s’il ne va pas charmer des serpents.

Et puis c’est tout.

Un film qui en veut à notre cervelle mais qui a plu à un certain public (sans doute des extra-terrestres déguisés en humains) – Il y a donc eu des suites. La destruction de la matière grise est une manière habile de nous neutraliser de façon de s’emparer de notre planète.

David Vincent reviens repart, ils sont devenus fous !

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Mutante

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire