L’Alpagueur (1976) 4/10

Oh, que cette daube grandiloquente a mal vieilli ! On y trouve tous les mauvais ingrédients du genre flic ou voyou d’alors, dans un plat peu ragoutant qui sent le déjà-vu.

Le bon Belmondo et le méchant Bruno Crémer n’y changent rien. Ce dernier est aussi peu crédible en steward qu’en bandit sanguinaire. Et puis il y a ces sempiternels seconds rôles qui semblent faire toujours la même chose, passant de film en film.

Philippe Labro et Jacques Lanzmann n’ont pas été des génies dans cette affaire. Sans un Audiard pour réveiller tout cela, le scénario est juste plat. Et puis Bebel est maladroit avec sa double casquette de producteur et de comédien. Il a donné une inflexion très naïve au projet.

On éprouve une impression bizarre tout de même avec ces déambulations forcées en ancienne France, dans ce monde révolu des costumes cintrés trois pièces avec ces CX ou ces 504. Quelque chose comme une nostalgie pas très attirante.

Les cascades de voitures sont sous la responsabilité de Rémy Julienne, dont je viens d’apprendre la mort, au moment où je rédige ces lignes.

Pas un grand succès à l’époque. Et à présent un film quasi in-regardable.

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Alpagueur

Jean-Paul Belmondo
Bruno Cremer
Patrick Fierry
Victor Garrivier
Jean Negroni

La fameuse Kawasaki 900 Z1

http://www.lerepairedesmotards.com/dossiers/films/l-alpagueur.php

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire