Le Carrefour de la vengeance (Hell’s crossroads) (1957) 6.5/10

Le bandit Jessie James était un mythe de son vivant. Il aurait été lâchement assassiné par un des siens, le fameux (ou l’infâme) Bob Ford. Ce qui a contribué à la légende de l’un et à la mauvaise réputation de l’autre.

Dans ce film la même histoire est présentée autrement. Robert Vaughn incarne un Bob Ford pas si mauvais que cela et qui n’aurait été finalement qu’un brigand de circonstance. Il aurait été entraîné dans la bande à contrecœur. Il aurait cherché à se racheter.

Les autorités proposent un deal, à lui et à un ami dont on pense qu’il serait encore moins impliqué que lui. Ceux deux là vont se charger d’attraper leur pote Jessie mort ou vif, pour qu’on puisse les amnistier. Vu d’un côté c’est une trahison à la Judas. Et vu d’ailleurs c’est une façon efficace d’enrayer l’escalade du crime de la bande. Le second rôle est donné à Stephen McNally.

Là dessus se greffe l’obstination du père de Bob, qui n’est vraiment pas content de son fils, mais qui cherche quand même à tout prix à ce qu’il ne soit pas pendu. Pour romancer encore plus le tout, il y a une histoire d’amour entre la sœur de Bob et l’ami.

A noter les talents précoces de Robert Vaughn. Alors qu’il n’est pas le premier au générique, il prend indiscutablement la vedette. Fait rare au cinéma, notre acteur a un doctorat en communication en poche. Dans ce film on sent déjà sa parfaite détermination et son jeu millimétré. Tout ce qu’il mettra en œuvre par la suite est déjà là. Et cette maturité surprend car elle est en contradiction avec ce physique de tout jeune homme qu’on pourrait croire imberbe tant il est lisse. Napoleon Solo a un brillant avenir devant lui.

Les autres rôles sont conformes à ce qu’on attend dans les westerns. La jeune femme au grand coeur et qui suinte l’innocence, l’amour et le pardon. Peggie Castle est cette blonde interchangeable. Le père massif et tutélaire, obstiné tel un Moïse battant le rocher.

https://en.wikipedia.org/wiki/Hell%27s_Crossroads


Stephen McNally

Peggie Castle
Robert Vaughn
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire