Les Copains d’Eddie Coyle (The Friends of Eddie Coyle) (1973) 7/10

Une film de gangsters qui a le grand mérite d’utiliser les immenses talents de Robert Mitchum à fond.

Pour le reste c’est le récit classique du gars qui est tombé et qui cherche à s’en sortir. Mitchum est en liberté sous caution et il va devoir bientôt passer en jugement pour une histoire de contrebande. Il risque 5 ans de prison.

N’ayant pratiquement aucune chance de s’en sortir, il va se livrer à un double jeu. Il tentera de se faire un peu de pognon pour aider sa femme, au cas très probable où il serait condamné, mais essayera de négocier aussi avec la justice.

Pour cela, il fournira des armes à une bande de braqueur, ce qui lui donnera quelques sous. Mais il n’hésitera pas à faire tomber son fournisseur inexpérimenté, après lui avoir fait la leçon, pour tenter d’amadouer le procureur.

Le flic intermédiaire ne sera pas satisfait de la prise et lui demande plus. Il faut balancer les malfrats qui dérobent les banques avec ces flingues. Il est sur le point de céder, après pas mal d’hésitations. Il risque très gros s’il n’a pas in fine la protection de la police. Et s’il part quand même en prison, il sait que par le réseau mafieux, il sera éliminé.

Les malfrats tombent car un « ami » de Coyle les a donné. Mais c’est Coyle qui va être puni à sa place. C’est ce même ami qui est chargé de l’exécuter. Et vlan pour les pseudo codes de l’honneur dans le milieu.

D’ailleurs on se prend à espérer que Mitchum viendra venir l’attaque. Et c’est tout le contraire. Avachi par une trop grande prise d’alcool, il est même tué dans son sommeil. Un non-happy-end surprenant, mais logique.

L’intrigue est assez bien faite. Mais on patauge un peu au début, ne sachant pas qui est qui, et surtout qui fait quoi. En se concentrant un peu, on y arrive quand même.

Mitchum joue avec une infinie justesse, ce vieux dont l’énergie faiblit, qui est torturé par les évènements et le peu de confiance qu’il peut faire aux uns ou aux autres. C’est lui, bien plus que tout le reste qui semble assez daté, qui vaut ce 7/10.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Copains_d%27Eddie_Coyle

Robert Mitchum
Peter Boyle
Richard Jordan

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire