Les Nibelungen – L’envers du mythe (2020) 7/10

Pour une fois, ce décorticage d’une emblématique mythologie germanique, ne s’accompagne pas de la musique obligée de Wagner. Merci !

Le récit des Nibelungen fait entrer en collision la rudesse des coutumes féodales primitives, avec son lot de légendes nordiques, et l’apaisant amour courtois, qui vient du sud de la France.

Ce récit colporté de châteaux en châteaux met en garde contre les vendettas et autres réjouissances qui finissent par détruire des royaumes entiers. Saine mission évangélique en somme.

Ces époques, qui s’entrechoquent du IVe au XIIIe siècle, ne faisaient pas de place opérationnelle aux femmes. Elles étaient considérées comme mineures et devaient juste être protégées. Une des thèses de ce documentaire fiction, c’est qu’à partir de la rivalité de Kriemhild et Brunhild, les femmes se montrent complexes, rusée et agissantes.

  • Kriemhild organise une revanche sanglante et complexe, étalée sur de nombreuses années. Cela se solde entre autre par la Mort de Siegried. Ce qui nous vaut quand même un sommet wagnérien, il faut bien le reconnaître.
  • Et Brunhild est intrinsèquement une guerrière. Ce qui est exceptionnel à cette époque. Il y a bien Jeanne d’Arc mais celle-ci n’agit pas par intérêt personnel nous dit-on.

Le récit montre en effet de singulières subtilités. Ces personnages agissent comme des figures importantes d’un beau jeu d’échec. Ce que j’en dis n’est qu’une minuscule partie de l’histoire (*). Et ce résumé habile et didactique sur Arte mérite vraiment le détour. Déjà pour ne pas mourir idiot, de ne pas connaître ce moteur mythique qui anime nos proches voisins.

Valhalla (voilà ?), tout est dit.

A voir : Les_Nibelungen_(film,_1924) de Friz Lang.

(*) je vous laisse tranquille, je ne vais pas parler du sang du dragon, de l’Islande, de l’équivalent « polaire » du tendon d’Achille, de l’invisibilité, du présage, du voeu de célibat, d’Attila et toutes ces broutilles.

https://www.arte.tv/fr/videos/089050-001-A/les-nibelungen-l-envers-du-mythe/

Pas contente la batailleuse Brunhild, il parait que Siegried aurait profité d’elle grâce à ses sortilèges (mensonge possible de Kriemhild)

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire