Magic Mike (2012) 8.5/10 Soderbergh

Un film très intéressant, que je regarde toujours avec autant de plaisir et que j’aime faire découvrir (Plaît aux femmes, forcément)


C’est à la fois fort, limpide, fluide, soutenu, dynamique, prenant et émouvant. Liste non exhaustive. J’arrête là, les adjectifs.

Le réalisateur est d’une grande générosité. Il parvient à élever au niveau d’un art, quelque chose d’aussi étrange que le strip-tease masculin américain. Cet exercice généralement méprisé, tant il est présumé basique et vulgaire. Cela reste curieux bien sûr, là n’est pas la question. A considérer comme un exotisme de qualité, un décor, une toile de fond.

D’ailleurs le montage intelligent amène le sujet avec de belles précautions, comme pour ne pas nous effrayer.

Nous sommes nous-mêmes irrésistiblement « rabattus » en douce, vers ce night club « spécial », plein de beaux étalons dénudés.

Et ce n’est vraiment pas une menace pour les hétéros inconditionnels comme moi. On sent une immense empathie dans ce film, qui fait taire toute critique, toute moquerie grossière.

Il faut dire qu’au delà des apparences, on touche des universaux. La camaraderie, l’intégration dans le groupe, l’amitié, le don de soi, l’approche amoureuse. Mais aussi le risque, les dangers, la violence de ces milieux particuliers.

Il faut dire que dans sa tâche, Steven Soderbergh est aidé de formidables acteurs. Dont l’immense Channing Tatum, qui a vraiment eu une carrière de stripteaser avant d’être acteur.

Les autres comédiens ne sont pas en reste. Alex Pettyfer est impeccable, comme nouvelle recrue fragile et bousculée.

Cody Horn assume pleinement son rôle de grande sœur d’Alex et de promise à Channing. La scène finale du « petit déjeuner dans sept heures » est une belle épure, pour cette lionne et son lion. Un crescendo qui va du désespoir aux grandes espérances, sur l’air triomphant de tous les matins du monde. Et ça marche.

Matthew McConaughey incarne à merveille cet entrepreneur de la nuit, et lui aussi danseur. Avec juste ce qu’il faut d’un peu ridicule, mais dont le professionnalisme force le respect.

Il a la lourde charge de tirer le maximum de son cirque de félins.

On perçoit une belle puissance animale, dans toutes ces relations complexes, qu’elles soient viriles ou hommes femmes.

Ce sont ces forces primitives, souvent enfouies au fond de nous, mais qui ne demandent qu’à se réveiller. Ceux qui donnent beaucoup, reçoivent beaucoup.

Au-delà de leurs accoutrements risibles, ces gens ont une grande élégance. L’interface entre le monde normal incarné par la sœur Cody et le monde déjanté de la nuit, est possible. Mais il fait d’inévitables étincelles et de belles phosphorescences.

La prise de vue est intelligente et inventive. L’image est parfaite. Le rythme est soutenu. La chorégraphie est bien entendu excellente, à condition que l’on accepte les conventions du genre. La musique souligne cela habillement. Un petit miracle pour ceux qui n’ont pas peur de sortir des sentiers battus.

Soderbergh est loin d’avoir toujours bien réalisé. Mais là c’est impeccable.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Magic_Mike


Channing Tatum

Alex Pettyfer
Cody Horn
Matthew McConaughey
Matthew Bomer
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire