Mid 90’s (2018) 7/10 Jonah Hill

Voilà qui nous sort des sentiers battus.

Comment retenir notre attention avec une bande de skateurs peu loquaces?

Eh bien, en sachant nous montrer par l’exposé des faits, de belles dimensions humaines de ces personnes. Ceux qui s’expriment plus par leurs exploits sur la pistes, par les coups et les onomatopées, que par des grandes phrases.

Il n’y a ni pathos, ni leçon.

Et on voit bien que la ligne rouge est franchie à de nombreuses reprises. Mais on a envie de respecter ces équilibristes si adroits dans leur art, alors qu’ils tentent si maladroitement de s’en sortir, dans la vraie vie.

L’histoire est crue et violente. C’est l’école de la rue pour un tout petit jeune homme, en quête de modèles. Il a 13 ans et en paraît moins.

Son grand frère est une fripouille à l’esprit limité. Rien n’a attendre de ce côté. Sa mère qui vit seule avec eux, multiplient les rencontres et n’est pas d’un grand secours non plus. Mais elle reste un pôle fixe qui sera bien utile quand même.

Le gamin à force d’insistance, finit par être adopté par une bande. Ce ne sont pas des malfrats mais de jeunes cabossés de la vie, qui n’espèrent qu’en leur planche. Ils ont développé un équilibre naturel entre eux, grâce à la hiérarchie du cool.

Lui cherchera les épreuves pour se sentir admis. Plutôt finaud, il devine ce qu’il doit faire. Mais il prend de grands risques. Cela ne sera pas sans conséquences.

Que deviendra-t-il plus tard ? Nous n’en savons rien. On peut parier sur le fait que, s’il arrive à maintenir en même temps sa scolarité, et s’il continue à respecter sa mère et ses lignes directrices, il profitera de ses expériences de la rue tout au long de sa vie d’adulte. Mais rien n’est moins sûr.


Petit budget, grande implication et des talents naissants. Une œuvre très personnelle et sensée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/90%27s

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire