Milli Vanilli (2016) 7/10

Voilà deux jeunes gars qui avaient tout pour eux… sauf la voix. Ce qui est un peu embarrassant pour un duo de chanteurs. Et pourtant ils ont fait une carrière musicale fulgurante. Allant de l’Allemagne au niveau mondial en raflant au passage le Grammy Award de la meilleure révélation, en 1990.

Personnellement, je ne les connaissais pas et leur tube planétaire Girl You Know It’s True ne me fait ni chaud ni froid.

Ils sont la démonstration que la chansonnette n’est pas un art mais un artisanat habile. Gainsbourg n’a jamais dit autre chose.

C’étaient des danseurs de premiers plans et de très beaux garçons. Un environnement très professionnel leur a permis de compléter l’éventail et de les propulser au plus haut niveau.

Le parisien Fabrice « Fab » Morvan, qui a connu une belle carrière sportive, est d’origine guadeloupéenne par ses parents. Il est beau, cool et malin. C’est lui qui témoigne dans le reportage le plus précisément. Il était là et en communion avec son frère de chanson. Il a su renaître par la suite en solo.

Robert « Rob » Pilatus, est un métisse germano-américain. Un très beau spécimen également. Il a quelques facilités dans le milieu musical. Il a même participé à un Eurovision dans un groupe.

Par la suite, la notoriété de Milli Vanilli lui montera à la tête. Et la drogue dont il ne pourra jamais plus se défaire l’entraînera au fond du fond. Il mourra très jeune dans une chambre d’hôtel.

Le show-biz qui a contribué à les monter au pinacle se régalera de les couvrir de honte. C’est le coup de la roche Tarpéienne. C’est en soi un évènement qui fait vendre aussi.

Comme le dit un intervenant, qui sait, peut-être qu’en affirmant tout simplement ce qu’il en était à la base, ils auraient pu parfaitement avoir une grande carrière et inaugurer une nouvelle voie à part, celle de l’art du play back.

D’ailleurs quand on entend toutes les voix actuelles contrefaites par les synthétiseurs, on peut se demander quel est le vrai du faux. Et finalement qui s’en soucie encore vraiment ? On sait bien qu’on est dans l’ère du consommable et du jetable. L’époque du musicien polyvalent auteur-compositeur-interprète et performer est bien loin. Chaque morceau de cet idéal du tout a disparu l’un après l’autre. Ne reste que le produit et son packaging.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Milli_Vanilli

Rob Pilatus 
Fab Morvan

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire