Mr Right. Film Avis. Anna Kendrick, Sam Rockwell – Résumé (2015) 5/10

le bon gars : passe temps sans grand intérêt.

Un film d’action « comique », qui se veut déjanté.

En réalité ce n’est le détournement systématique d’une histoire d’amour banale.

La naïve héroïne vit dans des rêves amoureux de midinette. Aveuglée par un coup de foudre, elle ne se rend pas compte qu’elle va faire irruption dans un vrai monde de tueurs à gage. La réalisation ne fait qu’exploiter encore et encore, les quiproquos de l’innocence égarée.

La jeune perdrix un peu fofolle, c’est Anna Kendrick. Elle semble abonnée à ces rôles de candide perdue, chahutée par les évènements, et en perpétuelle recherche de l’Amour. Bien qu’agaçante et parce qu’elle est agaçante, elle ne le fait pas si mal, finalement.

Et donc, elle est à la recherche du « right guy ». Elle le trouve dans un supermarché. Il est séduisant et ouvert.

Ce sympathique criminel, c’est Sam Rockwell. Une parodie. Ce tueur méticuleux a ses rituels. Il met son nez de clown avant l’action fatale. Ce n’est pas une image, il le fait pour de vrai.

Lui aussi, il est instantanément très amoureux et donc il se doit d’être parfaitement sincère avec sa future. « Je viens de tuer quelqu’un ». Anna sourit. Elle croit encore que son aimable soupirant, lui joue une partition convenue, une sorte de jeu de rôle amoureux.

Jusqu’au moment où elle assiste à un vrai meurtre ourdi par l’élu de son cœur. Là, la farce tombe dans du Corneille.

Doit-elle se ranger à une élémentaire prudence et s’enfuir, ou bien doit-elle suivre aveuglément ce que lui dicte son cœur et rester ?

Mais quand même Sam sait y faire. Il est adroit dans son métier et avec les femmes. Anna tourmentée par les appels de la chair et qui spécule sans doute sur le possible défroquage du meurtrier professionnel, a toutes les raisons de ne pas y résister.

On ne s’attendait pas à ce que Sam Rockwell s’en tire si bien dans les savantes chorégraphies d’ultra-bagarres, ou qu’il montre une telle dextérité dans le maniement des couteaux. Il doit sans doute dire merci aux images de synthèse.

Tim Roth, bien qu’armé, intervient ici ou là avec de la hauteur. Il fait bien son boulot comme d’habitude.

Cette copieuse histoire d’amour à 100 % (tva comprise), plus fort que la mort (facturée), se double d’un tsunami d’hémoglobine et d’horions.

Les images sont jolies.

Ça passe le temps, sans plus.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mr._Right


Sam Rockwell

Anna Kendrick
Tim Roth
RZA
James Ransone
Anson Mount
Michael Eklund
Mr Right. Film Avis. Anna Kendrick, Sam Rockwell – Résumé (2015) 5/10

Nous non plus cela ne nous fait pas rire.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire