Mylène Demongeot, Milady du Cinéma – Documentaire Besnehard – Avis

Ce documentaire intimiste est réalisé par l’épuisant Dominique Besnehard. Mais il y a quand même de bons passages et l’histrion arrive quand même à s’effacer parfois devant Mylène.

Faut dire qu’elle a du caractère. Un drôle de caractère d’ailleurs.

Elle a commencé très jeune à occuper le devant de la scène. Et souvent son parcours s’est fait au gré des vents. Que ce soit par feinte et malice ou par innocence, elle prétend avoir été souvent étonné de son succès. Elle n’aura pas cru elle même à son destin d’artiste.

Il y a chez elle quelque chose de frais et de naturel. Elle est « saine » en quelque sorte. Ce qui dénoté à une époque où l’on se prenait volontiers la tête. Pas le moindre pathos, une jolie frimousse et des pulsions amoureuses à fleur de peau, voilà l’artiste. Elle tombait facilement amoureuse.

Cette fausse candeur est manifestement doublée d’une certaine profondeur. On ne la voit pas venir, elle peut donc lancer les chevaux et nous éblouir. Ce fut le cas pour Les Sorcières de Salem en 1957. Réalisation Raymond Rouleau (un acteur à la base) sur un scénario de Jean-Paul Sartre et un livre de Arthur MillerThe Crucible. A star is born.

Cela a bien marché aussi avec Bonjour tristesse.

Par contre, comme j’ai eu l’occasion de l’écrire ailleurs, elle ne m’a pas du tout convaincu avec Les Trois Mousquetaires. Elle n’avait pas la tête de l’emploi pour faire la madrée Milady. Et puis surtout ce n’est vraiment pas son caractère. Bernard Borderie le savait, mais il n’a pas eu le choix. Elle avait lu Dumas et voulait à tout prix le rôle quitte à manœuvrer.

  • J’en ai lu aussi mais je ne prétend pas au rôle de D’Artagnan pour autant.

Son rôle dans Fantômas lui convient bien. C’est léger et excitant. Mais sans doute mérite-t-elle mieux comme le montrent ses rôles emblématiques précédents.

Tiens ! Sa mère est née à Kharkov (Ukraine ; Empire de Russie alors). Encore une belle acquisition à mettre au profit de l’accueillante intégration française. On en veut encore et encore de ce beau et grand remplacement.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Myl%C3%A8ne_Demongeot

Mylène Demongeot, Milady du Cinéma – Documentaire Besnehard – Avis
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire