Numéro 17 (1932) 3/10 Hitchcock au plus mal

Une volonté affichée d’unité de lieu, d’unité de temps et de multiplicité d’actions.

Ici, cela donne un scénario policier alambiqué.

Hitchcock donne l’impression de faire des gammes.

La psychologie est réduite à trois fois rien. Ce qui est étonnant pour ceux qui apprécient le Hitchcock d’après.

Bien entendu on retrouve ici ou là des traces du grand réalisateur à venir. Mais pas trop.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Num%C3%A9ro_dix-sept

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire