Ombre et la proie. Film Avis. Val Kilmer – Michael Douglas – Résumé (1996) 4/10

Difficile de faire tenir un film pendant près de deux heures, sur deux grands lions qui terrorisent un chantier en Afrique. C’est la faiblesse du genre si souvent décliné, que ce soit avec un requin blanc, des piranhas et autres bestioles etc

On essaye de gagner du temps au début avec une mise en place d’un chantier impossible d’un pont façon rivière Kwai en Afrique. Exposé de la raideur militaire, des délais difficiles, des problèmes logistiques complexes… les déboires de l’enthousiaste chef de chantier interprété par Val Kilmer.

Le tout sur fond d’animisme et états d’âme africains, évidemment compris et partagés par Michael Douglas, le deuxième rôle mais aussi le coproducteur du navet.

Mouais, c’est très conventionnel, même pour un film des années 90. Marlon Brando avait déjà refusé son 2ème Oscar en 1972, pour défendre les Indiens. C’était plus sincère et moins cliché.

L’histoire est rapidement totalement improbable. Quand trois hommes lourdement armés avec un lion enfermé dans une cage sécurisée n’arrive pas à le tuer à bout portant à travers les barreaux, voire même à le blesser, on est franchement dans le grotesque.

C’est tellement ennuyeux qu’on en est réduit à regarder, comme un touriste, les beaux paysages africains.

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Ombre_et_la_Proie

Val Kilmer
Michael Douglas
John Kani

Ombre et la proie. Film Avis. Val Kilmer – Michael Douglas – Résumé (1996) 4/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire