Scarface (1983) 4/10 Brian De Palma

Plus je vois du Brian De Palma et moins je suis convaincu. Or ce Scarface passe pour son chef-d’œuvre, alors déjà qu’il cède à la facilité d’un remake.

Je n’y ai trouvé que de l’ultra-violence, de l’argent facile, de la drogue en veux-tu en voilà, le tout servi par des mafieux caricaturaux. A l’époque ce dépassement des bornes pouvait passer pour novateur. Mais les amateurs de massacre à la tronçonneuse (1974) n’étaient pas plus surpris que cela. Et c’était plus drôle.

Que cette outrance calculée de réalisateur a mal vieilli ! Vu de maintenant, on se rend bien compte que c’est d’un conformisme total.

Aucun intérêt… ah si pourtant, il y a la divine Michelle Pfeiffer ! Arrêt sur image : à 25 ans, c’est une déesse de la blonditude. Mais qu’est ce qu’elle a été faire dans ce film de sous-doués ? A noter que de nombreuses têtes d’affiche de l’époque ont décliné ce rôle : Rosanna Arquette, Jennifer Jason Leigh, Melanie Griffith, Kim Basinger, Kathleen Turner, Jodie Foster, Brooke Shields ! (cf Wikipédia)

La prestation d’Al Pacino, avec ses mimiques contraintes, tend vers le pathétique (involontaire). De plus son doublage en français est franchement n’importe quoi. Là encore il a été choisi faute d’autres combattants. Robert De Niro, Sylvester Stallone avaient tous les deux un train à prendre.(cf Wikipédia)

Que Martin Scorsese apprécie ce film n’a rien d’étonnant. Il lui arrive lui aussi de patauger dans la barbarie. Il est comme ça. Mais lui, il ne faut pas lui en vouloir car il a un réel talent, par ailleurs.

Il paraît que des rappeurs actuels sont inspirés par ces fadaises de 1983. Que pour eux ce bricolage kitsch est culte. Ce qui ne me surprend pas, vu les clichés faciles de certains de leurs clips. Grosses bagnoles, belles maisons, pognon, filles de luxe… On est dans les mêmes rêves consuméristes qu’eux – et les pubs – distillent à leur public de fauchés. Tu parles d’une culture !

Les Razzie Awards sauvent l’honneur en nominant le Brian De Palma de Scarface pour le prix du Pire réalisateur.

Mais depuis, de nombreux plumassiers et autres trissotins, tentent de se persuader que c’est un produit élitiste et distancié. Ils appellent même à la rescousse Warhol et quelques autres. Ces « sachants » autoproclamés vont jusqu’à allumer des contre-feux pour qui oserait mettre cela en doute. C’est la défense classique des pompiers de la « modernité ». Ils ne savent pas encore que cette tendance est morte et enterrée.

Il faudrait créer un Razzie Award francophone des pires critiques, à moins que la médaille de la bêtise crasse suffise.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Scarface_(film,_1983)

Al Pacino
Steven Bauer
Michelle Pfeiffer
Mary Elizabeth Mastrantonio

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire