Vieux improductifs et malades : s’en débarrasser ?

Petite réflexion suscitée par La Ballade de Narayama (1983)

Arithmétique de la misère et de la pénurie.

La question souvent éludée de la gestion différenciée des ressources et de ceux qui les consomment, est de plus en plus nécessaire.

On a tendance à baisser les bras lorsque l’on doit soigner certaines maladies lourdes des personnes âgées. Cela nous semble « naturel », de ne pas trop en faire. Dit brutalement, ce serait : « à quoi bon soigner et faire perdurer des personnes improductives ? ». Plus on avance en âge, plus le coût est élevé pour la sécu. On préfère masquer ce raisonnement économique, par des simulacres. On prétend « cesser l’acharnement », ou bien préférer laisser les vieux « en paix ». Dans ces mesquineries, il y a l’ombre d’une bien utile pensée immanente.

Un autre phénomène apparenté mais un peu moins cruel, c’est la gestion des retraites. Pas mal de canaux entretiennent l’illusion que la retraite est une récompense pour une vie de labeur acharné. La retraite n’est pas le retour du contenu du bas de laine. Celui-ci est percé, et on se débrouille avec ce que gagne les actifs. Aucune garantie de retour sur ses fonds.

On voit pourtant de belles images de petits vieux souriants et apaisés, dans la pub pour les retraites complémentaires. Nos politiques formulent régulièrement de bons vœux de santé et de survie à cet électorat.

La retraite n’est pas le paradis rêvé des actifs, non c’est plutôt une punition. D’abord il est hors de question que le retraité gagne autant qu’un actif. C’est la punition au portefeuille. Puis, grâce à de savants calculs ont réduit cette retraite autant que possible. L’idéal économique étant que la personne meure le jour où elle cesse le travail. Ce qu’on gagne en durée de vie, on tend à l’éliminer le plus possible. A noter que nos « joyeux » retraités de plus de de 65 ans représentent 20% de la population, mais 28% des suicides.

Ce n’est que parce qu’ils sont de plus en plus nombreux et qu’ils votent en masse, qu’ils sont encore épargnés. Ramenez le suffrage censitaire lié aux revenus d’activité et ont les fera disparaître encore plus vite.

Vieux et récupération, un thème de Soleil vert

https://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil_vert

Vieux improductifs et malades : s’en débarrasser ?
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire