The nice guys (2016) 4.5/10 Russell Crowe et Ryan Gosling mauvais bougres et mauvais acteurs ici

Encore un de ces blockbusters qui se contente d’humour lourd et de grosses bagarres, avec des gentils qui gagnent à la fin et des méchants bien punis.

Les producteurs comptent sur quelques acteurs renommés pour tenter de faire passer la pilule.

Russell Crowe et Ryan Gosling fricotent dans le monde des « privés » et autres petits prestataires de services.

L’un et l’autre ne sont pas très bons. Et ce, parce qu’on leur demande d’être des maladroits et parce que leur prestation d’acteur est totalement convenue, bêtement distanciée, et donc inintéressante.

Petite particularité, une gamine de treize ans se donne des airs, en parcourant tout ce film. Elle sera amenée à voir de l’extrême violence et des films porno. Mais c’est juste pour que le scénario fasse « affranchi ».

Je déteste ces mises en scène de fillettes qui jouent aux grandes. Mais je suis sûr qu’un jour on leur mettra un Oscar pour ces singeries là.

Comment peut-on encore faire des films aussi tartes de nos jours ? Pour 50 millions de dollars on aurait pu en faire des films indépendants intelligents, voire même simplement délassants.

https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Nice_Guys


Russell Crowe

Ryan Gosling
Matt Bomer
Kim Basinger
Margaret Qualley
The nice guys (2016) 4.5/10 Russell Crowe et Ryan Gosling mauvais bougres et mauvais acteurs ici
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire