UKRAINE FRANCE femmes engagées. Zoriana Haniak

On note une belle solidarité de la communauté ukrainienne de France comme partout dans l’Union Européenne. Il faut dire que ces jeunes femmes ukrainiennes se démènent. Ici comme dans leur pays occupé, les divisions sont désormais mises au placard. Il y a un consensus pour Zelensky y compris pour ceux qui étaient dans l’opposition.

On appelle cela l’union sacrée.

Elles portent un discours de fermeté.

La présidente de l’association des étudiants ukrainiens en France, Zoriana Haniak est pleine de fougue et voudrait que l’U.E. fasse davantage. Nos jeunes personnalités dynamiques sentent la victoire possible, sous réserve que leurs combattants aient enfin des armes. Malgré les deuils et les souffrance on voit bien qu’un certain espoir renaît. D’ailleurs les mêmes nous disent qu’il n’avait jamais disparu et que le défaitisme était à l’Ouest et pas chez eux.

Le message est pour eux plus clair que pour nous. Il tient en quelques phrases : « Si l’Ukraine tombe, aucun pays dans la région ne sera en sécurité » – « C’est tout l’Occident et ses valeurs qui sont attaqués » – Sous-entendu, ne faites pas un nouveau Munich.

Et la troisième guerre mondiale ? « Nous y sommes » pensent beaucoup d’entre eux. Une position de principe qui les dispense d’états d’âme sur le sort du monde globalisé.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire