Ukraine – Iryna Vereschuk : retour otages civils, maires, journalistes, ecclésiastiques… sans conditions !

Les Russes veulent fixer les conditions de l’échange de prisonniers : militaires contre militaires, civils contre civils

Le vice-Premier ministre ukrainien Iryna Vereschuk demande aux représentants des organisations juridiques internationales d’aider à la libération des otages ukrainiens.

« Actuellement, il y a environ 600 prisonniers russes en Ukraine. Nous négocions en permanence leur échange contre nos défenseurs. Nous établissons des listes, impliquons le Comité international de la Croix-Rouge dans le processus. Mais il y a aussi un autre problème. Les Russes détiennent en otage non seulement les militaires, mais aussi de nombreux civils ukrainiens : maires de villes, journalistes, volontaires, ecclésiastiques, et simples travailleurs qui n’ont jamais pris les armes »

« Je demande constamment aux négociateurs du côté russe : devrions-nous également capturer des Russes du monde entier pour les mettre en place comme fonds d’échange ? Mais nous ne sommes pas des terroristes ou des pirates, donc nous n’agirons pas comme ça »

« L’échange de militaires contre des civils est interdit par la Convention de Genève. Par conséquent, j’appelle la communauté internationale et les organisations de défense des droits de l’homme à travailler ensemble pour obtenir la libération des civils ukrainiens des occupants ! C’est la seule issue dans cette situation »

Propos adressés au service de presse du ministère ukrainien.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire