UKRAINE : Lesia Vasylenko, députée au fusil AK-47, séparation d’une mère

Temps de lecture : 2 minutes

Lesia Vasylenko est une députée ukrainienne. Elle travaille sur son ordinateur tandis qu’un fusil d’assaut AK-47 repose à côté d’elle. Elle a juré de défendre sa patrie contre l’invasion des forces russes.

« Je suis tellement en colère en ce moment. Je suis une femme, je dois porter les armes et combattre les tyrannies de ceux qui veulent prendre ce qui nous appartient »

Elle a pris la décision angoissante de confier sa petite fille de neuf mois et ses deux enfants plus âgés à un parent pour assurer leur sécurité, sans savoir quand ils seraient réunis à nouveau. « C’est une douleur que seule une mère peut connaître. C’est plus douloureux que toute la guerre réunie. La quantité de haine en moi grandit chaque jour

Cette jeune femme cultivée s’exprime bien dans plusieurs langues dont le français. On la voit en duplex sur la télé française, où elle fait valoir son point de vue et montre son impatience.

Lorsqu’on lui demande comment elle a expliqué la situation à ses enfants, Mme Vasylenko déclare leur avoir dit: « Maman doit faire son travail et maman doit protéger votre avenir »

« J’ai donné la vie à trois beaux êtres humains. Et j’ai donné cette vie pour qu’ils la vivent et je veux qu’ils aient le choix où la vivre et je veux que ce choix soit d’abord l’Ukraine, une Ukraine indépendante, libre et forte. C’est pour ça que je me bats »

Cette politicienne, membre du parti Voice d’Ukraine, s’exprime sur les réseaux sociaux sur le sort des enfants et de leurs parents pris dans la violence – Elle explique comment sa propre vie a été bouleversée par la guerre, qui l’a fait passer de statut de mère active et occupée à celui de combattante armée.

Par le passé, elle a été une opposante de la politique de M. Zelensky. Mais à présent elle se tient fermement derrière le leader en temps de guerre, affirmant qu’il fait ce qu’un président doit faire.

Envoi
User Review
4 (3 votes)

Laisser un commentaire