Votre Majesté (Your Highness) (2011) 3/10 James Franco

James Franco, que l’on a connu comme un interprète d’un cinéma souvent audacieux, se vautre ici dans un rôle crétin, dans une comédie vraiment foireuse.

Natalie Portman n’est guère plus intéressante, à la scène comme à la ville. Mais pour ceux qui ont compris que sa réputation est surfaite, sa transparence ne dérange pas vraiment.

Danny McBride s’ennuie ostensiblement dans le film, autant parce que son rôle de frère jaloux l’exige, que parce qu’il nous montre ainsi la sortie, de manière supra-liminale. L’avertissement est clair, on est en danger, on doit fuir le long métrage au plus vite.

On sait que les Anglo-saxons sont attachés à un certain folklore pseudo-moyenâgeux. Ils ressuscitent régulièrement, avec plus ou moins de bonheur, une sorte d’allégorie de chevalerie transfigurée, entremêlée du plus possible d’exploits légendaires. Ils nous ont déjà servi cela avec toutes les sauces possibles.

Au tout début, avec Ivanhoé et autres héros de cape et d’épée on avait encore les pieds sur terre. Mais au fur et à mesure qu’on s’est immiscé dans la partie légendaire, une surenchère de l’insensé a fait que les scénaristes se sont retrouvés dans l’au-delà (de l’admissible).

Et grâce aux emprunts à Tolkien et d’autres, ils se sont carrément engouffrés dans des retro-uchronies fantasmatiques, créant ainsi des pseudo-légendes et un faux patrimoine culturel, qu’ils prennent désormais pour du vrai.

Et comme ils se sont engagés dans cette voie de non-retour, ils abaissent à chaque fois le seuil du crédible.

Avec Votre Majesté, on est clairement face au mur. Pour ce qui a coûté 50.000.000 de dollars, on a un déluge de l’imbécilité.

Dans ce fatras de clichés mal maitrisés, la quantité remplace la qualité. Ce ne sont que des plans divers et variés, en cascade et généralement sans jugeote. Et ces pitreries nous font pleurer – sur le sort de cinéma – plutôt que rire.

Des effets, que des effets, voilà le principe. Et pour ce faire on n’a pas hésité à rajouter des images de synthèse inappropriées et qui ne savent pas se faire discrètes.

Sur un fond de recherche de princesse captive, on nous en met tant et plus. Les dragons sont trop gros pour le combat ait la moindre crédibilité et ainsi de suite.

Cela pourrait passer, à la rigueur, pour un film destiné aux enfants amateurs de contes et peu regardants. Mais le contenu est tellement grossier et obscène, que les petits doivent aller voir ailleurs.

A ce stade, on ne peut même plus parler de cinéma commercial, mais de grand n’importe quoi.

Ce film inregardable fit un bide monumental. Qui pouvait en douter ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Votre_Majest%C3%A9

James Franco
Danny McBride
Natalie Portman
Zooey Deschanel

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire