Wallis et Edouard, espionnage royal. Dangereux prétentieux. Féministes révisionnistes. 8/10

L’histoire est pleine de crétins insignifiants qui profitent de leur pouvoir indu pour prétendre diriger. Ils ne pensent en fait qu’à leur propre sort. Ils sont d’autant plus méchants et rentre-dedans qu’ils ont un esprit limité. « Les C… osent tout, c’est à ça qu’on les reconnaît ».

Ici on a en ligne de mire, le couple méphitique formé par l’Américaine arriviste Wallis Simpson et l’idiot de la famille royale de Grande Bretagne du moment, le fraîchement nommé roi Édouard VII.

Et l’histoire se répète. On trouve de nos jours la même vacuité, avec moins de dangerosité, avec le  prince Harry et Meghan Markle. Voire Valérie Trierweiler vis à vis de François Hollande. Elle ne pense qu’à elle comme en témoigne son bouquin scandaleux Merci pour ce moment  et lui est un mou qui a laissé faire.

Et dire qu’on tente de nous vendre ces aventures toutes pourries comme des histoires d’amour !

Les familles royales sont des boulets d’un autre âge. Ils n’incarnent plus la stabilité, mais leur propre petit commerce. Et dire que nous, républicains indécrottables, accordons encore de l’importance à ce mini-zoo humain.

Wallis et Édouard sont des médiocres personnages, hautement néfastes de surcroit. Elle ne pense qu’à des breloques qui lui donneraient un statut royal et lui est perdu dans des fantasmes autoritaires nazis. Beau couple !

Ce n’est pas le double divorce de la « vieille » de 40 ans, qui devrait nous choquer, mais ce qu’elle a, ou plutôt ce qu’elle n’a pas, dans la tête. Les féministes révisionnistes d’aujourd’hui tentent bien sûr de la réhabiliter, comme elles le font forcément pour ces deux autres « victimes » des mâles triomphants, que seraient Trierweiler et Meghan Markle. Vous ne me croyez pas ? Lisez les revues « féminines » (*).

Elle voulait être reine, lui a préféré se démettre en 1936 ce sa charge royale, trop grande pour lui.

Heureusement le gouvernement de leur grand pays veille au grain. Pour neutraliser ces parasites agressifs, Le premier ministre Stanley Baldwin se lance dans une vaste opération d’espionnage visant à parer aux coups bas des sinistres. Churchill continuera son œuvre. Ces dirigeants intelligents prennent sans doute des libertés… avec les libertés individuelles. Mais le jeu en vaut la chandelle. Il en pêchent des renseignement compromettants.

Wallis_Simpson et surtout Edouard VII sont mouillés jusqu’au cou. Et le documentaire en deux parties s’étend là dessus.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Hollande

https://fr.wikipedia.org/wiki/Meghan_Markle

https://www.marieclaire.fr/roi-edward-angleterre-wallis-simpson-histoire-amour,1376813.asp (*)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wallis_Simpson

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_VII

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire