Be somebody (2016) 7/10 Espinosa, Jeffery

Un agréable conte pour ados d’aujourd’hui.

Un prince charmant « Matthew Espinosa » descend de son paradis et rencontre une humble bergère « Sarah Jeffery ».

Le très jeune garçon, est un chanteur immensément adulé, façon Justin Bieber des débuts. Il ne peut pas faire un pas, sans que des gamines hurlent et se précipitent sur lui. Sa mère en tant que manager, programme la moindre minute de sa vie. Il ne peut même pas choisir les chansons qui lui plaisent. Il s’étiole dans cet enfer de la notoriété.

La gamine est une sage lycéenne tagueuse qui vit chez papa et maman. Elle arrondit ses fins de mois, en faisant livreuse de pizzas.

Le hasard les met sur la même route. S’en suit un petit parcours initiatique qui renforcera les désirs de liberté et d’accomplissement, de ces deux êtres sympathiques.

L’idée est bien entendu que la notoriété n’est pas suffisante pour faire le bonheur. Mais que ça aide quand même.

Emily permettra à Jordan le ressourcement, par quelques jours de vie simple. Et lui donnera le petit coup de pouce, qui la fera viser plus haut.

Et ils ne couchent même pas ensemble, ce qui contraste avec tous les films du genre !

La prise de vue est moyenne. Le lever de soleil n’est pas si grandiose que cela. Mais qu’importe ! Etre ou ne pas être « somebody », that is the question.

Un film moins idiot qu’il n’y paraît.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Be_Somebody

Matthew Espinosa 
Sarah Jeffery

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire