Blood Diamond (2006) Di Caprio cachet humanitaire. Hollywood ONG sans OSCAR. Sierra Leone, violence, corruption. 3/10

Ce film met en scène – très vigoureusement – la violence et la corruption de certains pays d’Afrique. Ici c’est clairement la Sierra Leone qui est désignée. Mais cette « demonstration » est le plus souvent de l’exhibitionnisme humanitaire.

Nos bons samaritains du cinéma hollywoodien le plus mercantile, se donnent des airs d’ONG affranchis. Sans doute pensent-ils que ce trop long métrage va devenir intouchable de ce fait, et qu’il empochera la prime du politiquement correct.

Mais en réalité le film ne fait que nous débiter 142 minutes de clichés, à base de bras coupés, d’enfants soldats, d’injustices épouvantables, de baroudeurs caricaturaux, de journaliste habitée par sa mission… Le tout sous des airs de La_Perle de John Steinbeck… mais qui finit bien.

Et l’intrigue, associée à une chasse au trésor, est tellement prévisible, qu’après quelques scènes initiales, tout à peu près est dit.

Les rebondissements et la romance tombent à pic. Le « suspense » est totalement fabriqué. On sait très bien comment cela va se terminer.

Notre pauvre Di Caprio ne fait pas dans la dentelle. C’est d’abord un aventurier sans scrupule qui sait y faire et parle même le « petit nègre » (imitations délirantes!). Le genre qui connaît toutes les ficelles du métier, mais dont le seul mérite est de naviguer au doigt mouillé. Et bien entendu, l’amour aidant, il finira indemne dans un gros chaudron de bons sentiments.

Lui et les gentils seront « sauvés », au-delà de toutes espérances. L’esclave noir du début bénéficiera d’un beau complet veston. Di Caprio aura désormais une conscience. Il empochera la belle journaliste en prime. Mais il a beau nous faire sa tête de gagneur d’Oscar, ça lui passera sous le nez cette fois.

Et les méchants seront bien punis.

Et bien entendu l’Amérique sauve l’Afrique.

Rien ne tient debout dans cette histoire putassière.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Blood_Diamond

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Perle

Leonardo DiCaprio
Noé Dingoyan
Jennifer Connelly
Djimon Hounsou
Michael Sheen
Arnold Vosloo
Fordario

Blood Diamond (2006) Di Caprio cachet humanitaire. Hollywood ONG sans OSCAR. Sierra Leone, violence, corruption. 3/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire