Le Doulos – Avis film. Melville, Belmondo, Reggiani. Résumé (1962) 6/10

Ceux qui vont critiquer ce film bien connu de Melville, prennent le risque de passer pour des rabat-joie.

C’est un beau long métrage, dans un noir et blanc exemplaire. Il traite de la grandeur et de la décadence de gens du milieu, au travers d’un gros coup monté. C’est du registre « qui est le plus malin », qui est le plus pourri ».

On a pratiquement déjà tout vu dans ce genre flics et voyous.

Mais on a rarement mis les « indicateurs » au centre du jeu. Ces types, ces « salopes », sont vraiment mal considérés du côté sombre de la barrière.

Dans ce début des années 60, les mauvais garçons avaient la côte, les flics moins. Et donc ces indicateurs, si précieux à la police, passaient pour des pourris aux yeux du grand public.

Le réalisateur joue avec nous du début à la fin du film. Ce doulos, ne serait-ce pas ce Régiani qui marche tête baissée, dans le premier plan ? Ah non, car on nous montre plus loin « en clair » que c’est notre gentil Belmondo, le délateur. Oui mais, nous dit-on toute la vérité à son sujet ? C’est notre Bebel quand même !

Les grands esprits vous diront qu’ils ont tout compris du film, à toutes les étapes. Je ne les crois pas. Ce film n’est pas si clair que cela. Surtout qu’il manque des données importantes pendant bien longtemps.

De plus, le mécanisme choisi est une construction intellectuelle un peu trop théorique, un peu trop sophistiquée, pour que cela marche vraiment, aussi facilement que le scénariste (Jean-Pierre Melville) voudrait nous faire croire.

Et puis la conclusion est encore plus tirée par les cheveux. C’est gros comme une baleine (*) cette affaire là. Les moins critiques, doivent être pris de doute.

J’ai du mal quand un film perd sa crédibilité. Dommage car les images sont belles et l’action est bien soutenue.

(*) https://fr.wikipedia.org/wiki/Moby_Dick

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Doulos

Le Doulos – Avis film. Melville, Belmondo, Reggiani. Résumé (1962) 6/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire