L’enquête (2009) 4/10 Clive Owen, Naomi Watts

– The International – Tom Tykwer

Les acteurs principaux.

  • Clive Owen me semble mal à l’aise ici, en policier financier et redresseur de tort. Ce taiseux incarne mieux les personnages sombres. Ceux qui sont de l’autre côté de la barrière.
  • Dans ce film, il a bien entendu des casseroles. C’est devenu une obligation pour ce genre de rôle. De plus, il est têtu et travaille au feeling.
  • Naomi Watts au charme complexe et certain, a également du mal à convaincre, comme procureure et femme d’action. Elle est bien plus intéressante dans les interprétations borderline, comme dans le Mulholland Drive (2001), de David Lynch.

L’histoire.

L’International Bank of Business and Credit (IBBC) cherche à maîtriser des États pas très solides, en les rendant « esclaves de la dette ». Et ils font aussi du financement d’armes et de coups d’état. C’est donc clairement un repère de méchants.

L’intrigue vise à faire plier cette banque louche, en trouvant une martingale juridique. Ce sont nos deux compères qui s’y collent ! Rien que cela !

C’est assez convenu et peu crédible. C’est le conspirationnisme classique et non revisité, à tous les niveaux. Le « tous pourris » est vendeur. En tout cas la production le pense.

Mais on voit du pays : Berlin, Lyon, Luxembourg, Milan, New York, Istanbul…


Les morts tombent comme des mouches. Le réalisateur s’en donne à cœur joie, en bousillant complètement le musée Guggenheim. Façon tirs de mitraillettes dans un jeu vidéo. C’est totalement gratuit et exagéré.

Le complot se précise. Les méchants sont identifiés, mais parfaitement protégés. Les polices et les autorités sont bien évidemment corrompues.

Notre pauvre Clive se démène et fait les gros yeux. Il parvient à retourner un des puissants comparses, en jouant sur ses sentiments marxistes. C’est évidemment grotesque. Le ménage est fait à coups de revolver.

Et à la fin, d’autres méchants remplacent les défunts. Ils continuent à tirer les ficelles, comme avant. L’histoire de faire dans le pathétique résigné de circonstance.

Un film mal ficelé, long, coûteux, inutile et navrant.

Si vous voulez voir un bon scénario qui spécule sur les ficelles bancaires, allez du côté de « La Chute de l’empire américain (2018) »

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Enqu%C3%AAte_(film,_2009)

Clive Owen
Naomi Watts

L’enquête (2009) 4/10 Clive Owen, Naomi Watts
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire