Margot va au mariage (2007) 5/10 Kidman

2007 et pourtant que c’est daté ! On se croirait dans un téléfilm des années 80.

Ce film met en situation la froide Nicole Kidman.

Elle rechigne à se rendre au mariage de sa sœur.

  • Laquelle est incarnée par Jennifer Jason Leigh, qui n’est autre que la femme du réalisateur.

Et une partie de la famille n’est pas emballée de la voir non plus. Elle tend à critiquer les uns et les autres et à porter des diagnostics de maladie mentale sur ses proches.

Elle distille son venin sournoisement. Tout est feutré. Rien ne semble vraiment intentionnel.

Elle a déjà semé la zizanie par le passé. Ce qui n’aide guère.

Elle se décide et arrive en avance. Il reste quelques jours à attendre la cérémonie. Elle est venue avec son fils adolescent avec lequel elle a une curieuse relation fusionnelle.


D’emblée elle déteste le futur époux incarné par Jack Black. C’est un artiste sans ambition, peu créatif, un brin sentencieux. Et surtout il se laisse vivre, sans faire quoique ce soit qui permette de subvenir à sa future famille. Sa future femme est enceinte. Il l’apprendra indirectement.

Là dessus se greffe une obscure querelle avec les voisins. Aucun intérêt.

Personne n’est vraiment à l’aise ici. Et la sœur craint le pire.

Nicole est sur le point de divorcer. Elle profite de ce séjour dans la maison familiale pour aller coucher avec un ex. La fille de ce monsieur finira par avoir une liaison avec Jack, en plein lors des préparatifs. Scandale ! Nicole exulte. Je te l’avais bien dit que c’est un vaut-rien.

Dans un premier temps, la sœur obéit à Nicole qui veut la voir rompre. Mais dans le fond elle est prête à tout pardonner à son gros nounours.


Nicole fait les valises de son fils, qui doit rejoindre son père. Elle l’amène au bus… et finit par monter dans le bus aussi. Alors que ce n’était absolument pas prévu. Cela fait très rabibochage d’amoureux.


Et nous, on nous laisse en plan avec cela !

Le film donne la curieuse impression qu’on a raté quelque chose.

Le long métrage aurait du d’abord s’intituler Nicole at the beach. Et il semble bien que le réalisateur ait été influencé par le magnifique Pauline à la plage d’Éric Rohmer (1983). Auquel cas il n’en a gardé que quelques aspects superficiels et la sexualité assumée des films so frenchy. Mais pour le reste, avoir transformé tout cela en pâlotte psychanalyse familiale, prouve qu’ il ne l’a vraiment pas bien compris. Dommage !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Margot_va_au_mariage

Margot va au mariage (2007) 5/10 Kidman
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire