Mariages ! (2004) 3/10 Guignabodet

(daube franchouillarde)

Il y a des films dont on ne voit que trop que ce sont de mauvais produits.

Il y a des films dont on se demande, s’ils ont fait exprès d’être bêtes.

En prenant un sujet familial très grand public, en revenant aux basiques, la production a sans doute rêver de faire un bon coup. Encore faut-il un minimum de talent ! Même la médiocrité demande du génie. Ce qui n’est pas le cas ici.

Pour cacher la misère du scénario, on a convoqué quelques acteurs français, dont on parle encore un peu.

Et pour tenter de sauver les meubles de ce désastre annoncé, on a fait du pas cher à tous les niveaux.

Ce malheureux Mariages ! remplit toutes les cases du mauvais film.

C’est une énième barbante resucée des embrouilles familiales, du et des mariages. Une pitoyable mise en scène du ressentiment des familles recomposées.

On sent la mauvaise sueur d’une réalisation sans envergure, et qui cherche désespérément des idées. C’est affreusement besogneux !

Ce ne sont que râleries à la française, fâcheries diverses, petites tricheries du quotidien, égos et égoïsmes, prises de tête, coups de griffes de belles-mères, démissions des uns et des autres, ergotages des anciens conjoints, maladresses des futurs. On rajoute même un curé qui se veut à la page… Tout le pénible fatras du genre y est. Aucun fiel ne nous est épargné.

On ne peut même plus parler de comédie, tant tout est pesant, mal ajusté, sinistre et grinçant.

Il n’y a pas une situation, qui n’ait déjà été utilisée au cinéma, au moins des centaines de fois. Et toujours en mieux.

On nous expose en long et en large, différentes problématiques qui varient selon les périodes des unions. On profite bien sûr, que des couples de différents âges soient réunis pour l’occasion.

Quand on n’a pas les moyens de bien philosopher, ce n’est pas spécialement une bonne idée que de vouloir tirer des leçons de ce tableau synoptique. Ça tombe vraiment à plat.

Il en de même de la récitation de ces sempiternelles citations sur le mariage. Ça tombe à plat. Ce qui curieusement, est à la fois un peu voulu, mais semble surtout un remplissage d’une affligeante facilité.

De la psychologie façon almanach Vermot, qui ne fait rire personne.

Et que dire de ce travelo qui tombe dans le scénario comme un cheveu dans la soupe ! Du bricolage qui ne sauve pas le film, au contraire.

Mon dieu que c’est mal joué !

Dans ce nouveau naufrage du cinéma français, les acteurs semblent pressés de quitter le navire. Aucun ne semble croire à cette aventure.

Les Jean Dujardin, Mathilde Seigner, Miou-Miou, Lio, Antoine Duléry, Catherine Allegret, Didier Bezace, paraissent nous implorer secrètement de leur pardonner ce mauvais pas de côté, au nom de leur passé. La pauvre Chloé Lambert est consternante.

Impossible pour un honnête homme de regarder cela jusqu’au bout.

La malheureuse Valérie Guignabodet, la réalisatrice morte prématurément, n’a pas laissé de grandes traces derrière elle.

Please, please… que le cinéma français arrête le massacre. Un peu de respect pour le glorieux passé.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mariages_!

pauvres victimes de ce cinéma français làAlexis Loret
Chloé Lambert
Jean Dujardin
Mathilde Seigner
Catherine Allégret
Miou-Miou
Mariages ! (2004) 3/10 Guignabodet
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire