Creepshow – avis – Gloire à la Reine – Hugh McStay – S3E1 6/10

Ce récit se moque gentiment de ces fans de chanteurs célébres, dont le plus grand horizon serait de pouvoir baiser les pieds de leur idole en backstage.

Trois jeunots sont dans cet état d’esprit. Il se trouve qu’une des mamans qui est infirmière a été renvoyée chez elle car une grande vedette de la chanson a réquisitionné tout un étage de l’hosto pour son accouchement, et qu’on n’a pas besoin pour l’instant de tout le personnel.

Quasi un évènement mondial ! Les adolescents sont excités. Ils ne peuvent laisser passer une telle aubaine. De plus ils ont le pass de leur mère.

Ils se rendent sur les lieux et entrent sans difficultés. Mais un gardien tente de les coincer. Il finira au bas de l’escalier sans doute mort. Cela commence mal, mais ils ne se découragent pas.

Ils voient quand même d’étranges cadavres sur des civières. Et les assistants ont de curieuses lueurs dans les yeux.

Ils finissent par trouver la salle d’accouchement. La star est en plein travail.

N’oublions pas que nous sommes dans un film d’épouvante petit format et il faut maintenant se grouiller.

La déferlante arrive. La chanteuse se met à bouger bizarrement. Elle va accoucher de curieux aliens transfixiants. Plus tard on verra ces grosses larves carnivores (taille d’un gros chat).

Et la star se transforme en une grosse chose immonde.

Le trio se décompose. Deux finissent par avoir les mêmes yeux lumineux qui signent qu’ils sont passés du mauvais côté/

La fille qui est restée normale va finir en tant que repas des larves.

C’est gai.

Les trucages sont à nouveau un peu pesants et peu crédibles.

La morale, comme quoi il ne faut pas déranger les grands de ce monde, n’est pas bien marrante.

Creepshow – avis – Gloire à la Reine – Hugh McStay – S3E1 6/10
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire